publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La cardiopathie congénitale : le diagnostic

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. juillet 2014)

La découverte d'une cardiopathie congénitale est souvent effectuée lors de la grossesse par les différents examens, et en particulier une échographie ou même un écho-doppler du coeur du foetus.

Le diagnostic doit être le plus précis possible afin de permettre une prise en charge thérapeutique précoce et adaptée.

Les parents pourront être adressés auprès de spécialistes d'un Centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal (CPDPN) pour bien étudier et analyser la malformation cardiaque et assurer la prise en charge.

En cas d'anomalie très grave, une interruption médicale de grossesse pourra être discutée avec les parents. Autrement, il sera programmé une prise en charge chirurgicale dès la naissance de l'enfant, la maman devant alors prévoir d'accoucher dans une maternité pouvant assurer cette prise en charge.

La grande majorité des nouveau-nés présentant une cardiopathie congénitale sont opérés dès leur naissance. En 2010, en France, 90% des jeunes malades pourront atteindre l'âge adulte. Un résultat encourageant obtenu grâce aux progrès réalisés dans le domaine de la chirurgie cardiaque pédiatrique.

En France, aujourd'hui, 150 000 personnes vivent avec une cardiopathie congénitale.



publicité