publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les cellules souches : Classification et propriétés des cellules souches

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. avril 2014)

On peut considérer qu'il existe, au cours du développement, trois grands types de cellules souches :
- Les cellules souches embryonnaires
- Les cellules souches foetales
- Les cellules souches adultes

Chaque type possède des propriétés propres qui dépendent du stade de maturation et de la spécialisation des cellules. Ainsi, on distingue des cellules souches totipotentes ; pluripotentes ; multipotentes ; et unipotentes. Cela distingue les propriétés cellulaires plus ou moins capables de donner naissance à des cellules spécifiques...

Le zygote ou oeuf fécondé (l'ovule fécondé par le spermatozoïde) est la seule cellule souche totipotente. Elle est à l'origine de tous les types cellulaires et des annexes embryonnaires (placenta, par exemple), conduisant à la formation d'un organisme entier.

Les cellules souches embryonnaires, qui apparaissent au stade de blastocyste, c'est-à-dire 5 à 6 jours après la fécondation, sont quant à elles pluripotentes. Elles peuvent donner naissance à toutes les cellules d'un tissu ou d'un organe, mais pas aux annexes embryonnaires.

Les cellules foetales et les cellules souches adultes sont des cellules souches plus spécialisées, qui ont perdu les caractéristiques de totipotence ou de pluripotence. Elles peuvent être multipotentes, c'est-à-dire produire plusieurs types cellulaires. C'est le cas, par exemple, des cellules souches hématopoïétiques de la moelle osseuse qui sont à l'origine des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes ; ou des cellules souches mésenchymateuses qui peuvent donner naissance à des cellules de l'os (ostéoblatses), des cellules du cartilage (chrondrocytes), ou des cellules du tissu adipeux (adipocytes).

D'autres cellules souches adultes sont unipotentes et sont à l'origine d'un type cellulaire donné. C'est le cas des cellules souches de la peau qui produisent les kératinocytes.

A l'heure actuelle, des cellules souches ont été identifiées dans de très nombreux tissus ou organes adultes (moelle osseuse, muscle, peau, intestin, foie, oeil, tissu adipeux...). Elles permettent de produire les cellules matures d'un tissu donné ou de réparer le tissu en cas de lésions.

Des cellules souches adultes ont également été mises en évidence dans le sang de cordon ombilical et dans le cordon ombilical lui-même. Le sang de cordon ombilical est riche en cellules souches sanguines, ce qui en fait une source alternative à la moelle osseuse adulte, et le cordon ombilical renferme de nombreuses cellules souches mésenchymateuses.



publicité