publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les cellules souches : Limites à l’utilisation des cellules souches

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. avril 2014)

La greffe de cellules souches, quel que soit le type utilisé, est contrainte par des limites qui tiennent autant à la biologie de ces cellules qu'aux considérations techniques qui sous-tendent leur utilisation.

Ainsi, certaines cellules souches n'existent qu'en nombre trop infime pour envisager de les greffer dans un tissu receveur.

Pour d'autres, les conditions qui permettent de les multiplier en laboratoire ne sont pas suffisamment définies. Les cellules souches embryonnaires et les iPS ne peuvent pas être utilisées sans avoir été préalablement différenciées, ce qui nécessite la mise au point de conditions de différenciation sécurisées et reproductibles.

Certaines enfin peuvent, au cours de leur multiplication, acquérir des anomalies génétiques qui rendent alors leur utilisation impossible chez l'Homme.

Malgré l'espoir légitime que suscitent les cellules souches dans le domaine médical, la vigilance reste donc de mise.

Auteur : Charlène Catalifaud
Consultant-expert : Pr Jérôme Larghero, directeur du département de biothérapies cellulaires et tissulaires de l'hôpital Saint-Louis (Paris)
.

Sources et notes:
> Agence de la biomédecine.



publicité