publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La chimiothérapie : Durée du traitement

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (31. octobre 2014)

Souvent les séances de chimiothérapie ont lieu toutes les trois semaines durant quatre à six mois. Mais ces fréquences de traitements sont variables en fonction du type de cancer, de l'état de santé du patient, des effets secondaires, des médicaments utilisés, etc.

La chimiothérapie peut être prescrite à des moments différents de la maladie, en fonction des cancers, du stade d'évolution, de l'état de santé général du patient, etc. La chimiothérapie peut être administrée en première intention ("néo-adjuvante"), avant d'appliquer un autre traitement (opération ou radiothérapie) ; ou après une intervention chirurgicale, ou pour traiter des métastases, etc.

La chimiothérapie s'est développée dans les années cinquante. Depuis, de nombreux nouveaux médicaments et protocoles thérapeutiques ont été développés, améliorant sans cesse les résultats pour la grande majorité des cancers.

La chimiothérapie dite intensive se fait aussi un protocole très spécifique, et donc des durées de traitement propres.

Effets secondaires


Les effets secondaires d'une chimiothérapie sont généralement assez importants, car en plus d'agir sur les cellules cancéreuses, les médicaments de chimiothérapie détruisent certaines cellules normales de l'organisme (celles qui se multiplient fréquemment), dont :
> Les cellules sanguines, entraînant alors une baisse des globules rouges ( anémie) et des globules blancs (risques d'infections).
> Les cellules du bulbe pileux (chute de cheveux).
> Les cellules de la muqueuse buccale et digestive (aphtes...).

Des médicaments de chimiothérapie engendrent des effets secondaires particuliers, comme des fourmillements, picotements dans les doigts et les pieds, toxicité cardiaque, atteinte de l'audition, toxicité rénale... Pour lutter contre ces effets, une surveillance est indispensable, et heureusement on dispose de traitements et de solutions spécifiques pour lutter contre. On dispose, par exemple, de médicaments puissants contre les nausées et les vomissements, de traitements (hormone de croissance) pour prévenir une anémie et une importante fatigue, etc.

Voir aussi cette vidéo :

Chimiothérapie: vidéo

Lire aussi nos dossiers :
> Chimiothérapie : limiter les effets secondaires.
> Cancer du sein : les nouveaux traitements.
> Cancer du côlon : il y a du nouveau !.
> Cancer : des conseils pour rester belle.

Sources et notes : Institut National du Cancer, 2014.



publicité