publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La cicatrisation : Pour bien cicatriser

Publié par : Elide Achille (09. mars 2015)

Pendant les premiers 3 à 5 mois, on ne sait pas à quel type de cicatrisation on aura à faire, si elle sera normale ou évoluera vers une cicatrice anormale. C'est donc pendant les premiers mois de cicatrisation qu'il faut intervenir pour aider ce processus et donner à toute cicatrice un maximum de chances de bien évoluer.

L'évolution d'une cicatrice dépend surtout de la peau. Toutefois, il y a des facteurs qui en peuvent retarder la cicatrisation :

- Présence d'une infection,
- Présence d'un corps étranger dans la plaie,
- Carence en vitamine C et en zinc.

Les solutions pour aider la cicatrisation

Pour bien cicatriser, pour favoriser une bonne cicatrisation, plusieurs traitements peuvent être indiqués :
> Le laser est une option très efficace pour aider la cicatrisation. Il existe toute une gamme de lasers ayant des propriétés différentes (effets sur les vaisseaux, sur l'inflammation, etc.). Le choix du traitement dépend du type de cicatrice à traiter.

> La silicone appliquée sur une cicatrice fraîche a des propriétés cicatrisantes. En particulier, son application précoce peut diminuer énormément la réaction inflammatoire qui est responsable de la mauvaise cicatrisation.
Les silicones en gel sont faciles et rapides à appliquer à domicile sur toute partie du corps. La couche de silicone à chaîne longue sèche rapidement, n'est pas visible, protège la cicatrice et intervient sur son évolution. Son efficacité dure environ une demi-journée.

> La chirurgie présente des avantages et inconvénients. Par exemple, si on intervient sur une cicatrice hypertrophique, on a des fortes chances d'en créer une autre. Elle peut être efficace si elle associée à une radiothérapie post-opératoire immédiate, qui intervient sur la cicatrice dans les heures qui suivent la chirurgie.

> La pressothérapie peut avoir des bons résultats sur l'évolution d'une cicatrice. Le fait d'appuyer de façon constante et prolongée sur une cicatrice va améliorer la cicatrisation. Toutefois, il s'agit d'un traitement souvent douloureux, difficile à mettre en pratique. Il impose le port de vêtements de contention qui peuvent s'avérer fort désagréables et contraignants à porter.

Dans la plupart des cas, on va combiner plusieurs traitements en même temps pour aider la cicatrisation (par exemple : associer un traitement par laser à l'application de gels de silicone).

Auteur : Elide Achille.
Consultant expert : Dr Richard Zloto, chirurgien esthétique et plastique.



publicité