publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le défibrillateur cardiaque

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (14. mars 2014)

© Shutterstock

Le défibrillateur cardiaque automatique externe doit être utilisé en cas d'arrêt cardiaque. Depuis mai 2007, un décret autorise toute personne à se servir d'un défibrillateur cardiaque entièrement automatique externe, en cas d'urgence.

Beaucoup de villes dont Paris s'équipent de ces appareils pour permettre de sauver un maximum de personnes victimes d'un accident cardiaque.

Des appareils dans les rues, clubs sportifs...

Chaque année, en France, environ 50 000 personnes sont victimes d'une mort subite. Dans la grande majorité des cas, c'est le résultat d'une anomalie des battements cardiaques : les contractions deviennent inefficaces (le coeur se met en fibrillation ventriculaire).

Le défibrillateur est cet appareil qui permet - grâce à une décharge électrique - de resynchroniser les battements du coeur pour le faire repartir normalement.

Lors d'un arrêt cardiaque, les chances de survie diminuent de 10 % à chaque minute passée. Pour cette raison, il est essentiel qu'un défibrillateur puisse être utilisé le plus rapidement possible. L'installation d'appareils dans les services municipaux, dans les clubs sportifs, les rues des villes, permet de sauver un plus grand nombre de personnes victimes d'un accident cardiaque.

Une installation progressive dans les villes

Des villes comme Montbard, Hyères, ou Issy-les-Moulineaux ont été pionnières dans l'installation de défibrillateurs dans les services municipaux et espaces publics. A Paris, ces appareils ont été progressivement mis en place dans les bibliothèques, musées, stades sportifs, grandes artères de la ville, et dans les lieux touristiques.

Corriger une anomalie des battements cardiaques

La mort subite frappe souvent sans prévenir. Dans la grande majorité des cas, elle a une origine cardiaque (anomalie du rythme cardiaque), et peut être engendrée par un infarctus du myocarde qui survient plus souvent chez des personnes  :

Mais cette anomalie du rythme cardiaque (fibrillation ventriculaire), peut avoir d'autres origines :

Ainsi, il arrive qu'un sportif "s'écroule" brutalement sur le terrain lors d'une compétition ou d'un entraînement, victime d'un arrêt cardiaque.

Une perte de connaissance

Le coeur ne battant plus normalement, la circulation sanguine devient impossible. La victime perd connaissance. En même temps survient un arrêt de la respiration. Prendre en charge un arrêt cardiaque précoce (avant 5 minutes) augmente les chances de survie de la victime.

A voir : notre vidéo sur l'infarctus du myocarde :

Un infarctus du myocarde, ou IM, est une autre appellation de la crise cardiaque. Qu'est-ce qui se passe au juste lorsqu'on subit un infarctus du myocarde ? Explications en images...

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Cardiologie ou Un médecin vous répond.

A lire aussi : 

Utiliser un défibrillateur cardiaque en cas d'arrêt cardiaque
> Arrêt cardiaque : savoir réagir !
> 10 faits scientifiques à connaître sur le coeur
> Les troubles du rythme cardiaque



publicité