publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le détartrage

Publié par : Elide Achille (28. avril 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Le détartrage est un traitement dentaire effectué par le chirurgien dentiste, visant à éliminer le tartre des surfaces dentaires.

De la plaque dentaire au tartre


Le point de départ c'est la plaque dentaire : un dépôt composé de bactéries et de débris d'aliments qui s'accumulent à la surface des dents et dans les espaces interdentaires. Cette plaque doit être éliminée par un brossage au minimum bi-quotidien, sans quoi elle durcira en se minéralisant, sous l'effet des cristaux de calcium et de magnésium présents dans la salive.

Il existe deux types de tartre :
> Le tartre supra-gingival, blanchâtre et visible à l'oeil nu,
> Le tartre sous-gingival, plus foncé, qui se dépose sous les gencives, sur les racines des dents.

Pourquoi faire un détartrage ?


Le tartre est une substance très dure mais poreuse, qui favorise l'installation de bactéries. En s'accumulant, il peut provoquer une gingivite, c'est-à-dire une inflammation et des saignements des gencives.

A la différence de la plaque dentaire, le tartre ne peut pas être enlevé avec un simple brossage : seul le chirurgien dentiste pourra intervenir.

Quelle est la technique utilisée par le dentiste ?


Le détartrage est réalisé par le chirurgien dentiste. Il peut retirer le tartre de la surface de la dent en utilisant des instruments manuels, les curettes. Il peut également utiliser des instruments plus sophistiqués, comme un appareil à ultrasons qui vont détacher les particules de tartre grâce aux vibrations.

Une fois le détartrage terminé, le dentiste pratique un polissage des dents pour redonner à leur surface un aspect lisse et uniforme, en utilisant des brossettes et des pâtes polissantes.

Ça fait mal ?
Le détartrage n'est pas douloureux, mais peut être inconfortable dans certains cas, notamment pour les personnes qui souffrent d'hypersensibilité dentaire.


publicité