publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Escherichia Coli : E Coli et diarrhée : les différents types

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. mars 2013)

L'infection à d'Escherichia Coli, dans sa forme intestinale, est classiquement responsable de diarrhée.

Quatre grands types d'Escherichia Coli sont connus pour être responsables d'infections intestinales :

> L'E Coli entéro-pathogène (ECEP)
D'affinité particulière pour le nourrisson, l'Escherichia Coli entéro-pathogène expose le très jeune enfant à une diarrhée liquide parfois sanglante, associée à de la fièvre et à des symptômes classiques de gastro-entérite (douleurs au ventre, vomissements). Le principal risque est la déshydratation.

> L'E Coli entéro-hémorragique (ECEH)
Elle atteint le plus souvent les enfants de moins de 10 ans. C'est celle qui est le plus souvent mise en cause dans les aliments contaminés : hamburgers, légumes crus, etc. Le signe le plus fort de l'infection à Escherichia Coli entéro-hémorragique, est la diarrhée hémorragique (présence de sang dans les selles). Secondaires mais tout autant gênants, une fièvre modérée et des crampes abdominales peuvent se manifester.
En raison de la production de toxines, l'atteinte peut s'étendre aux reins, et provoquer un SHU (syndrome hémolytique urémique), inquiétant par l'atteinte rénale qu'il occasionne.

En mai 2011, dans le Nord de l'Allemagne, s'est déclarée un épidémie à l'origine de près de 40 décès. Comme toutes les ECEH, ce type peut provoquer l'apparition d'un SHU. Atypique, cette Escherichia Coli a atteint préférentiellement les femmes adultes.

Toujours en 2011, une autre souche de bactérie de E. Coli a provoqué des effets très graves sur la santé de plusieurs enfants, dans le nord de France, mais aussi chez des adultes dans la région de Bordeaux. Ces cas d'infections se sont déclarés après la consommation de steaks hachés surgelés.

> L'E Coli entéro-invasif (EIEC)
Souvent secondaire à un voyage en pays tropical, cette infection à Escherichia Coli atteint l'enfant et l'adulte.
La diarrhée provoquée est glaireuse et sanglante et s'accompagne de vomissements et de douleurs abdominales importantes. La fièvre peut monter jusqu'à 40° C.

> L'E Coli entéro-toxique (ECET)
Comme la précédente, elle s'attrape au décours d'un voyage en zone tropicale. Sans fièvre associée, la diarrhée induite par l'infection s'apparente à celle causée par le choléra : aqueuse, profuse, accompagnée de vomissements irrépressibles. Le risque majeur est la déshydratation.



publicité