publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le foie : La production de molécules indispensables

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. novembre 2013)

Le foie synthétise, produit de nombreuses protéines comme l'albumine ou des facteurs de la coagulation.
L'altération de cette fonction provoquera des troubles de la coagulation, une diminution du taux de protéines dans le sang.

Les acides gras provenant de la digestion sont transformés en molécules lipidiques plus complexes qui seront stockées dans les adipocytes (cellules graisseuses).

Il synthétise le cholestérol, molécule indispensable qui participe à la formation d'hormones et qui entre dans la structure des membranes cellulaires

Le foie recylcle les déchets


Le foie est aussi chargé du recyclage des déchets issus du travail des cellules de l'organisme ainsi que des produits toxiques, des microbes, des médicaments... Il fait le tri, transforme et élimine les déchets.
Il métabolise des drogues y compris l'alcool et transforme des agents nocifs en produits inactifs tant que ses fonctions sont intactes.
Quand le foie fonctionne mal, il est nécessaire de faire attention aux médicaments qui sont métabolisés ou éliminés par le foie ; un surdosage est alors possible.

La fonction hépato-biliaire


Le métabolisme des cellules du foie entraîne la production de déchets : protéiques, glucidiques, lipidiques ; l'urée est par exemple un produit de dégradation des acides aminés.
Ces déchets participent à la formation de la bile.
La bile contient aussi du cholestérol ainsi que de la bilirubine, pigment biliaire issu de la dégradation des globules rouges et qui lui donne une couleur jaune-orangé.

La bile est évacuée par les canaux biliaires présents dans le tissu hépatique, puis elle arrive dans la voie biliaire principale jusqu'à la vésicule biliaire où elle est stockée entre les repas.
La vésicule biliaire est reliée au duodénum (qui représente la première partie de l'intestin grêle) par le canal du cholédoque.

Les sels biliaires contenus dans la bile émulsionnent les graisses et facilitent leur digestion.
La bilirubine prend une couleur brune quand elle passe dans le tube digestif, ce qui explique la couleur des selles.

Il arrive que les canaux excréteurs de la bile se bouchent. Alors ce qui n'est pas excrété dans la bile retournera dans le sang : par exemple, la bilirubine va s'accumuler dans la circulation sanguine et elle sera responsable de l'apparition d'un ictère (jaunisse) ; par contre, comme elle ne sera pas passée dans le tube digestif, les selles émises seront blanches.

Les cellules du foie elles-mêmes lorsqu'elles ne sont pas capables d'éliminer la bilirubine donnent aussi un ictère et des selles décolorées : c'est le cas des insuffisances hépatiques dues à une cirrhose, une hépatite.



publicité