publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Françoise Dolto: Voir l’enfant différemment

Publié par: Clémentine Fitaire (04. septembre 2012)

Françoise Dolto considère que l'enfant, dès ses premiers jours de vie, est doué d'un véritable « langage » communicatif. En ce sens, même un nouveau-né a le droit à la distinction de sujet, à part entière.
Ainsi, elle souligne l'importance des mots, des paroles, qu'un adulte peut adresser à un enfant, la période de la tendre enfance ayant un impact fondamental sur le développement et la construction de l'individu.
Elle considère que dès le plus jeune âge, si un enfant présente des troubles, une psychanalyse est possible. Ce sera l'une des pionnières françaises dans ce domaine.

 

Ses grands travaux

Suivant les traces de Freud, Françoise Dolto développe une méthode novatrice qui se base sur l'écoute des singularités du développement de l'enfant, ainsi que l'observation et l'analyse de tous leurs comportements (paroles, gestes, dessins...).
Elle étudie également la relation entre les parents et les enfants, en concentrant son analyse sur l'origine du complexe d'Oedipe et sur l'importance du rôle du père.
Françoise Dolto a ainsi développé très tôt l'application de la psychanalyse à l'enfance, comme elle l'a expliqué dans sa thèse en 1939 : Psychanalyse et pédiatrie.

En 1979, Françoise Dolto fonde la "Maison Verte", à Paris, un lieu de socialisation et d'écoute des enfants dès le plus jeune âge. Divers accueillants étant disponibles sur place : éducateurs, psychanalystes...
Plus d'infos : www.lamaisonverte.asso.fr.



publicité