publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le gastro-entérologue

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. octobre 2015)

Le gastro-entérologue est un médecin spécialiste des maladies de l'appareil digestif. Il exerce en cabinet privé, en clinique ou à l'hôpital. En France, on compte environ 3 400 gastro-entérologues. Pour l'Ordre des médecins, on parle de gastro-entérologue hépatologue.

Le gastro-entérologue traite de nombreuses affections du tube digestif et des organes attenants : c'est-à-dire les maladies qui touchent l'oesophage, l'estomac, le duodénum, l'intestin grêle (jéjunum et iléon), le gros intestin ou côlon (et son appendice), jusqu'au rectum.

Ce médecin est aussi spécialisé dans les pathologies touchant le foie, la vésicule biliaire et aussi le pancréas.

Parmi les maladies les plus courantes prises en charge de manière spécifique par le gastro-entérologue, il y a : le reflux gastro-oesopahgien, l'ulcère à l'estomac ou au duodénum, la pancréatite aiguë ou chronique, la rectolite hémorragique, les hépatites... et aussi bien sûr les cancers d'origine digestive.

Ce que fait le gastro-entérologue

Généralement quand on souffre d'un problème digestif, le patient s'adresse à son médecin traitant. Un reflux gastro-oesophagien, un côlon irritable, une constipation... sont le plus souvent pris en charge par un médecin généraliste.
Si des investigations particulières sont nécessaires, si le patient souffre d'un problème assez complexe... le médecin traitant peut alors adresser le patient chez un gastro-entérologue (parcours de soins).

Quand on consulte un gastro-entérologue, en plus de l'examen clinique, ce médecin peut prescrire des examens compémentaires (prise de sang, radiographie, échographie, analyse des selles...).

Parfois, il pourra effectuer lui-même un examen qui se pratique en milieu hospitalier : une fibroscopie.
Grâce à une fine sonde munie d'une minuscule caméra en son extrémité, le médecin visualise l'intérieur de l'oesophage et de l'estomac (gastroscopie), ou l'intérieur du rectum et du gros intestin (coloscopie).
Au cours de cet examen, le gastro-entérologue peut réaliser un prélèvement d'une éventuelle lésion jugée anormale pour être analysée en laboratoire. Le médecin peut aussi enlever un éventuel polype.
Ainsi, quand on fait un test de dépistage du cancer colo-rectal, si le test est positif (signant la présence de sang dans les selles), on est adressé chez un gasto-entérologue pour réaliser une coloscopie.

A noter que des gastro-entérologues se spécialisent encore plus dans certaines disciplines. Ainsi un hépatologue est un médecin spécialiste des affections du foie (hépatites, cancer du foie). Un proctologue, pour les affections rectales et de la région anale. Certains gastro-entérologues se sont spécialisés dans le traitement médical des cancers pour être des onco-gastro-entérologues.

Enfin le gastro-entérologue assure une prise en charge médicale, en aucun cas chirurgicale. Il arrive qu'un problème digestif nécessite une opération chirurgicale. Dans ce cas, c'est le chirurgien digestif qui doit intervenir, comme par exemple pour une appendicite, une hernie inguinale, une ablation de la vésicule biliaire...

Sources et notes : Atlas de démographie médicale en France. Situation au 1er janvier 2015. Conseil National de l'Ordre des Médecins.



publicité