publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hernie discale : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. septembre 2014)

D'abord certains cas d'urgence de hernie discale lombaire, comme des problèmes d'incontinence, ou des difficultés à bouger un pied, ou la jambe... nécessitent l'avis rapide d'un médecin, voire d'un chirurgien, car une opération peut être obligatoire.

En dehors de ces situations, le traitement est avant tout d'ordre médical. Il commence par la prise de médicaments : antalgiques et anti-inflammatoires, avec bien sûr le repos. Un traitement à base de cortisone ou même de dérivés morphiniques peuvent être prescrits. Une infiltration de cortisone est quelquefois nécessaire. Ces traitements dépendent bien sûr de la gravité et de l'évolution des symptômes.

La prise en charge d'une hernie discale est assurée par un médecin généraliste, ou un médecin rhumatologue ou un spécialiste en rééducation fonctionnelle pour les cas plus compliqués nécessitant des soins spécifiques. Parfois, une hospitalisation de quelques jours peut être indispensable. Environ neuf fois sur dix, un traitement médical permet de guérir le patient. Si au bout de quelques semaines, la situation ne s'arrange pas, une opération chirurgicale sera envisagée.

Cette intervention peut être réalisée par un chirurgien orthopédiste spécialisé dans les affections de la colonne vertébrale ou un neurochirurgien.

Après l'opération, une rééducation des muscles lombaires, dorsaux et de la paroi abdominale sera nécessaire. On apprend aussi au patient à bien "économiser" son dos...



publicité