publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'immunothérapie contre le cancer : stimuler le système immunitaire

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. juin 2016)

En fait, l'immothérapie contre les cancers agissent par différents procédés, comme celui de stimuler l'ummunité. On parle d'immunothérapie active. Elle consiste à orienter, à diriger l'action du système de défense immunitaire pour augmenter ses effets contre le cancer. Pour cela, les médecins utilisent des substances, comme des cytokines qui "boostent" l'immunité.

Ce type de traitement fait l'objet de nombreuses recherches à travers le monde et en France. Les chercheurs s'intéressent en particulier à un type de globules blancs : les lymphocytes T8.

Lever les freins empêchant le système immunitaire d'agir

Une autre voie utilisée par l'immunothérapie est d'enlever les freins qui empêchent le système immunitaire d'agir pleinement son rôle dans certains cancers. Dans ce domaine, on voit aussi beaucoup de nouveaux médicaments arriver... Ceux-ci bloquent des protéines présentes sur des globules blancs (lymphocytes) et vont ainsi lever le frein qui empêche le système de défense immunitaire d'agir pleinement contre le cancer. Ces médicaments qui bloquent les protéines PD-1 ou CTLA-4, s'appellent nivolumab ou encore ipilmumab. Des travaux ont montré leur activité dans les mélanomes, certains cancers du poumon, des cancers ORL, et sont à l'étude dans beaucoup d'autres tumeurs. Il faut noter que l'efficacité de ces traitements se multiplie quand on les associe.

D'autres voies de recherche concernent la vaccination dite thérapeutique. C'est une immunothérapie anticancéreuse qui agit spécifiquement contre le cancer, dans l'objectif de détruire les cellules malades. Ce traitement n'est pas encore disponible pour les patients, des travaux de recherche étant encore nécessaires. Ces études se font sur les cancers du poumon, le mélanome, etc.

L'immunothérapie contre le cancer est une discipline en plein essor. Elle fait aujourd'hui partie de l'arsenal thérapeutique anti-cancéreux. Et l'on attend encore beaucoup des nombreuses recherches concernant l'immunothérapie.

En cancérologie, beaucoup de nouveaux médicaments liés à cette immunothérapie sont en cours de développement. Très souvent on s'apperçoit que les résultats sont meilleurs quand on utilise plusieurs médicaments d'immunothérapie permettant d'empècher les phénomènes de résistance aux traitements.

Sources et notes


> Sandler A, et al. Paclitaxel-carboplatin alone or with bevacizumab for non–small-sell lung cancer. New England Journal of Medicine. 2006. Inca.
> Site Inca 2015.
> J.Larkin and al, Combined Nivolumab and Ipilumumab or Monoptherapy in Untreated Melanoma, New England Journal of Medicine, 31 may 2015.


publicité