publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Jean Piaget : Le constructivisme

Publié par : Clémentine Fitaire (04. septembre 2012)

Rien n'est inné, tout se construit !

Jean Piaget estime que le psychique se développe dès l'enfance, petit à petit, avec l'acquisition de structures de complexité croissante. Cette construction progressive va à l'encontre des théories qui se basent sur le caractère « inné » de certaines compétences.
Pour Piaget, l'intelligence est donc liée à l'adaptation biologique et évolue dès les premiers jours de vie. De là, il établit 4 grandes phases successives du développement cognitif chez l'enfant.

Les stades de l'évolution psychique de l'enfant

La plus grande partie des recherches de Piaget a porté sur l'analyse des comportements des jeunes enfants. Piaget fut l'un des premiers à analyser les méthodes de pensée chez les tout petits.
D'après ses observations (qui ont essentiellement porté sur ses propres enfants), la pensée de l'enfant peut se découper en plusieurs stades :

> Stade « sensori-moteur » : de 0 à 2 ans.
L'enfant appréhende le monde à travers sa perception et ses actions. Durant cette première période, il intègre petit à petit certaines règles du fonctionnement du monde physique qui l'entoure, et commence à prendre conscience de la possibilité d'agir dessus.
Pour Piaget, c'est durant ce stade que l'intelligence se développe.

> Stade préopératoire : de 2 à 7 ans.
À partir de 2 ans, l'enfant devient capable de se représenter un objet (ou une personne), même si il n'est pas en face de lui. C'est également durant cette phase que naît la capacité d'imiter les autres.
À partir de 3 ans, l'enfant entre dans une phase d'exploration où sa curiosité l'amène à toucher à tout.
C'est aussi le moment ou la parole se développe, ainsi qu'une dimension égocentrique : l'enfant ne perçoit le monde que par rapport à lui.
À partir de 4 ans, Piaget voit se développer la notion de « syncrétisme » : l'imagination de l'enfant est débordante, et il tient à donner une explication à tout.
Avant 7 ans, l'enfant perçoit tout ce qui l'entoure (objets, animaux...), comme doté d'une âme : c'est une période d'animisme.

> Stade des opérations concrètes : de 7 à 11 ans.
L'enfant commence à avoir une approche et un mode opératoire plus concrets sur les objets. En effet, il commence à posséder une certaine expérience par rapport au monde qui l'entoure, et qu'il parvient petit à petit à comprendre, à conceptualiser. C'est par exemple au cours de cette phase que l'enfant abordera des problèmes de mathématiques abstraits.

> Stade des opérations formelles : de 11 à 14 ans.
L'esprit de l' adolescent va petit à petit accéder à la notion d'abstraction, et à des capacités intellectuelles dites « supérieures », dans le sens où elles s'assimilent aux capacités des adultes.
Vers 14-15 ans, il parviendra à utiliser une logique abstraite et pourra réfléchir sur des questions d'ordre moral ou des notions philosophiques.



publicité