publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La lithotripsie extracorporelle

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

La lithotripsie extracorporelle est utilisée en urologie pour détruire les calculs urinaires. Ce traitement est conduit par un spécialiste : un urologue.

En quoi consiste la lithotripsie extracorporelle ?


Ce traitement utilise une onde choc émise à l'extérieur du corps et dirigée vers le calcul urinaire, pour que celui-ci soit pulvérisé. Aujourd'hui, il existe différents types d'appareils et différents mécanismes capables d'émettre une onde de choc (lithotripteur piézo-électrique et lithotripteur électromagnétique).

Les premiers appareils de lithotripsie extracorporelle nécessitaient que le patient se plonge dans un peu d' eau (celle-ci étant conductrice des ondes de choc). C'est d'ailleurs pour cette raison que l'on parle souvent de "baignoire" quand on fait référence à un appareil de lithotripsie. Dans les appareils récents, le patient s'installe sur une sorte de coussin qui épouse au mieux la région lombaire.

Pour repérer le ou les calculs urinaires, le médecin utilise une échographie ou un appareil à rayons X (radiographie).

Pour faire éclater les calculs urinaires, l'onde de choc délivrée peut être plus ou moins douloureuse (en fonction de son intensité et de l'appareil utilisé). Et pour certains appareils, une courte anesthésie générale est indispensable, d'autant plus qu'il arrive que l'émission de nombreuses ondes de choc soit souvent nécessaire pour briser un calcul urinaire.

Une fois le calcul brisé, celui-ci va s'évacuer tout seul.

La lithotripsie extracorporelle n'est pas le seul traitement capable d'éliminer un ou plusieurs calculs urinaires. De nombreux autres traitements sont possibles : par l'aide de médicaments, avec une fine sonde passant par l'urètre (bas) ou par voie intra-rénale (haute) - laser, ultrasons..., par des règles diététiques en cas de calcul urique, ou encore par la chirurgie.



publicité