publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les oxyures : Diagnostic

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Le diagnostic repose sur l'observation des vers ou de leurs oeufs. On peut le faire directement, en écartant les plis de l'anus où l'on peut apercevoir les femelles oxyures qui apparaissent comme des petits filaments blancs. Il est également possible de les repérer à la surface des selles.
Une autre méthode consiste à appliquer un morceau de scotch sur l'anus (le matin avant la toilette et la première selle) puis à l'observer, au laboratoire, au microscope à la recherche des oeufs.

En pratique, devant tout enfant présentant des démangeaisons importantes au niveau anal ; le médecin peut initier un traitement anti-parasitaire. Son succès confirmera alors le diagnostic.

Les traitements


Le traitement médicamenteux s'administre en comprimés ou en solution buvable. Selon les spécialités, il se prend généralement en prise unique. Et il est souvent renouvelé une fois, quinze jours plus tard. Tous les membres de la famille doivent être traités, même s'ils n'ont pas de signes d'infestation, ce qui est courant chez les adultes.

L'oxyurose se guérit bien et ne cause pas de séquelles. Il est cependant nécessaire de mettre en oeuvre certaines mesures d'hygiène, afin d'éviter tout risque de recontamination :

> Lavage fréquent des mains, particulièrement avant de manger et après être allé aux toilettes.

> ongles des mains courts.

> Nettoyage à l'aspirateur des lieux de vie.

> Lavage régulier de la literie, du linge de corps, et des jouets.



publicité