publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les papillomavirus : transmission et symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. août 2016)

Comment se passe la transmission du papillomavirus ? Et quels sont les symptômes du HPV ? A quoi ressemblent les lésions qu'il provoque chez l'homme et chez la femme ?

Les symptômes du papillomavirus

Les lésions varient selon le type de virus.

Chez l'homme et chez la femme, certains papillomavirus peuvent être responsables de la formation de condylomes génitaux ou condylomes acuminés, appelés aussi crêtes de coq ou végétations vénériennes : 
Ce sont des excroissances (un peu comme des grosses verrues) qui poussent au niveau de la vulve, dans le vagin ou autour de l'anus, ainsi que sur le pénis, le scrotum...

Pour en savoir plus sur ces verrues qui peuvent apparaître dans la région vulvaire, regardez cette vidéo-interview avec le Dr Elia, gynécologue :

Quand une ou plusieurs verrues apparaissent sur la région vulvaire, une consultation est conseillée. Dans cette vidéo, le Dr David Elia, gynécologue, apporte des informations sur ces verrues de la vulve en donnant des indications sur leur traitement.

Sur le col de l'utérus, une lésion due à papillomavirus forme des taches.

La période d'incubation est de 2 à 3 mois. Cette durée est longue, ceci explique pourquoi il est difficile de déterminer parfois avec certitude la personne responsable de la transmission du papillomavirus.

Le mode de transmission du HPV

Le papillomavirus se transmet le plus fréquemment par contact direct de peau à peau ou de muqueuse à muqueuse lors d'une relation sexuelle.

Les préservatifs diminuent le risque de transmission du papillomavirus mais n'empêchent pas le risque de transmission par contact cutané ou cutanéo-muqueux sans pénétration.

Une transmission non sexuelle du HPV est aussi possible, par contact indirect avec des objets contaminés (linge de toilette, etc.).

Attention : à ne pas confondre avec les verrues situées sur d'autres parties du corps comme les mains, ce ne sont pas des condylomes, elles sont dues à des Papillomavirus de type différent et ne peuvent donc pas se transmettre aux organes génitaux.

En images : que faire si le partenaire refuse le préservatif ?

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS MST, Sexualité ou Un médecin vous répond !

A lire aussi : 
> Problèmes sexuels : les réponses à vos questions
Contraception : quelle méthode choisir ?
> Le préservatif féminin : comment s'en servir ?


publicité