publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les parasites intestinaux: Les ascaris

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (26. août 2014)

L'ascaridiose est relativement rare en France, une personne peut être contaminée en mangeant des légumes qui contiennent des oeufs de ces vers qui s'appellent des nématodes.
Les vers qui se développent dans le tube digestif migrent vers les poumons puis remontent dans les bronches et repassent dans le tube digestif.
Les signes cliniques sont parfois des signes pulmonaires avec une toux et de la fièvre. Le plus souvent ce sont des troubles digestifs avec des douleurs abdominales, des nausées, une perte de l'appétit.
Le traitement prescrit est un vermifuge, très efficace.

Les autres parasitoses


D'autres parasitoses telles que la lambliase ou la trychocéphalose sont dues à l'ingestion de kystes ou d'oeufs de vers qui sont présents dans l' eau souillée ou sur des crudités mal lavées essentiellement dans les pays en voie de développement.
Parfois il n'y a aucun symptôme, parfois c'est la présence de troubles digestifs : troubles de l'appétit, nausées, diarrhée chronique, douleurs abdominales, léger amaigrissement, ...au retour d'un voyage dans un pays à risque qui font suspecter une parasitose.
Le diagnostic est fait par l'examen parasitologique des selles en mettant en évidence la présence d'oeufs ou de kystes typiques d'une parasitose.
Le traitement par des vermifuges auront raison de ces maladies.
La prévention est essentielle et repose sur une hygiène corporelle et alimentaire stricte si l'on se rend dans des pays à risque.



publicité