publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La piqûre de guêpe : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. novembre 2014)

Si vous avez été piqué par une abeille ou une guêpe, avant d'intervenir avec un traitement, il faut d'abord retirer le dard et évaluer la gravité potentielle de la piqûre. Ensuite, il est recommandé de suivre ces quelques étapes :

Que faire en cas de réaction locale ?

Si la réaction est seulement locale, il faut désinfecter rapidement. S'il y a une source de chaleur immédiatement à proximité, utilisez-la car la chaleur détruit le venin. Vous pouvez, par exemple, utiliser une cigarette, un briquet, des allumettes ou un allume-cigare en faisant bien sûr attention de ne pas vous brûler. Ensuite, il faut appliquer du froid pour soulager, mettre éventuellement une crème à la cortisone et prendre un traitement antihistaminique.

Que faire en cas de réaction allergique ?

En cas de réaction allergique, il faut appeler immédiatement les secours. Il faut laisser la personne allongée, les jambes surélevées pour maintenir la tension artérielle et attendre les secours.

Les personnes qui se savent allergiques aux piqûres de guêpe ou d'abeille doivent toujours avoir avec eux une trousse de secours à utiliser en toute vitesse en cas de piqûre. Cette trousse comporte des traitements comme :

  • un antihistaminique,
  • des comprimés de cortisone,
  • un stylo auto-injectable d'adrénaline. C'est le seul traitement lors d'une réaction générale contre le choc anaphylactique.

Le choc anaphylactique est la manifestation de réaction allergique la plus grave, pouvant engager un pronostic vital (risque de décès par arrêt cardiaque ou asphyxie).
Il représente une urgence médicale nécessitant une prise en charge rapide et appropriée.

A lire aussi :
> Allergies : les solutions homéo
> La réaction allergique : cutanée, respitatoire, alimentaire...
> Le choc anaphylactique : des symptômes aux traitements



publicité