publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La rachianesthésie : Comment se passe une rachianesthésie ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. octobre 2012)

L'anesthésiste vous demande de faire le dos rond. Il injecte alors le produit avec une fine aiguille entre deux vertèbres du bas du dos.

Au début, vous sentirez les effets du produit anesthésiant, par une impression de chaleur qui diffuse vers les cuisses et les jambes.

En général, au bout de 10 minutes, toute la partie basse du corps est endormie, et il devient difficile de remuer les jambes. L'anesthésiste reste avec vous afin de surveiller toutes vos constantes telles que votre pouls, votre tension artérielle et votre respiration.

Eventuellement, si cela s'avère nécessaire, il est possible de basculer vers une anesthésie générale. C'est la raison pour laquelle on vous demande d'être à jeun, même avant une rachianesthésie.

Quelle différence avec la péridurale ?


Les indications ne sont pas les mêmes. La rachianesthésie s'installe plus rapidement que la péridurale, et sa durée d'action est plus courte.

La péridurale permet de laisser en place un très fin cathéter afin de prolonger l'injection de l'anesthésique local pendant plusieurs heures.

Des effets secondaires ?


Une baisse de tension artérielle s'observe classiquement après l'injection de la rachianesthésie, mais cela est rapidement réversible (par perfusion et injection de médicaments).

On peut observer plus exceptionnellement des maux de tête ou des sensations douloureuses dans le dos, si cela ne passe pas après quelques jours, il ne faut pas hésiter à en référer à votre médecin.

Auteur : Ladane Azernour-Bonnefoy
Consultant-expert : Docteur Jérôme de Ketelaera, anesthésiste-réanimateur.

Sources et notes :
> Broadbent CR et al. Ability of anaesthetists to identify a marked lumbar interspace. Anaesthesia, 2000.
> Despond O et al.. Postdural puncture headache after spinal anaesthesia in young orthopaedic outpatients using 27-gauge needles. Can J Anaesth, 1998.



publicité