publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La radiothérapie : ses effets et ses indications

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

© Jupiterimages/iStockphoto

La radiothérapie est un traitement qui s'applique aux cancers. Elle est très souvent utilisée, généralement en complément d'autres thérapies (opération chirurgicale, chimiothérapie, hormonothérapie...).

La radiothérapie consiste à envoyer sur la tumeur des rayonnements qui bloquent la multiplication des cellules cancéreuses, provoquant leur mort.

Les deux grands types de radiothérapie


> La radiothérapie externe
C'est la plus courante. Les rayonnements proviennent d'une source externe au corps. Le patient est assis ou allongé, et l'appareil de radiothérapie est situé à quelques centimètres de la zone ciblée. Il émet un rayonnement durant deux à trois minutes. Les rayons traversent la peau, et vont se concentrer vers la tumeur.
Le patient est traité en ambulatoire. Il va à l'hôpital recevoir les soins, puis rentre chez lui. Ce traitement est délivré une fois par jour, souvent cinq jours par semaine, durant plusieurs semaines.
Si les rayons doivent atteindre la tumeur, en revanche, ils doivent éviter de toucher les zones situées autour. Il est en effet très important d'épargner au maximum les organes et les tissus sains situés à proximité. Cet objectif est - on s'en doute - parfois difficile à atteindre. D'ailleurs, des accidents, parfois dramatiques se sont produits entre 2004 et 2006 dans différents centres de radiothérapie, en France. Ils ont eu pour conséquence la mise en place de nouvelles dispositions visant à mieux encadrer ces traitements et parvenir à plus de sécurité.

> La curiethérapie
Les rayonnements sont délivrés par voie interne. De l'iridium, du césium, de l'iode radioactif, sous forme de petits grains ou de fils sont implantés directement à l'intérieur, ou en contact de la tumeur. Ce traitement peut être utilisé pour des cancers ORL, cancers utérins, cancers du sein, ou de la prostate. Pour ce dernier cancer, généralement les implants radioactifs seront laissés dans la prostate. Pour les autres cancers, les implants radioactifs ne sont laissés en place que quelques jours, et sont ensuite retirés.



publicité