publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les soins palliatifs : D'abord contre la douleur

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

La prise en charge de la douleur est bien entendu un objectif majeur des soignants. Dans une démarche de soins palliatifs, ils utilisent des médicaments antalgiques qui peuvent être très puissants, comme la morphine et ses dérivés.

Certaines pathologies graves ont des répercussions sur la vie quotidienne. La perte d'autonomie engendrée par la maladie, ainsi que la potentialité d'une mort assez proche mettent à mal le moral du patient. C'est pourquoi des médicaments spécifiques peuvent être proposés pour soulager le patient, comme des antidépresseurs. Mais bien sûr, le soutien d'un psychologue est souvent indispensable pour soulager les préoccupations, les stress, les craintes du patient.

Les soins palliatifs sont assurés dans le respect de la personne malade. Le patient reste libre de ses choix. Il reste libre d'accepter ou de refuser des examens ou traitements, de s'informer ou non de la gravité de son état, de rester à l'hôpital ou de rentrer chez lui quand cela est possible.

Le malade peut désigner une personne de confiance qui pourra devenir son « porte-parole » si le patient risque dans le futur, de ne plus être en mesure de s'exprimer. Cette personne sera alors l'interlocuteur privilégié des médecins.

Le malade, s'il le souhaite, peut préciser par écrit de quelle façon il souhaiterait être pris en charge en fin de vie. Ce document appelé « directives anticipées » est un bon moyen d'éviter tout éventuel acharnement thérapeutique.

Des services spécialisés

En principe, tous les professionnels de santé sont en mesure de pratiquer les soins palliatifs, même au domicile du patient.

Toutefois, on peut se tourner vers des structures spécialisées en soins palliatifs. Des unités spécialisées sont désormais dédiés à ses soins, elles se situent souvent dans de gros hôpitaux types CHU dans des villes importantes. Malheureusement, force est de reconnaître qu'en France, on manque d'un grand nombre d'unités spécialisées dans ce domaine.

Sources et notes : Soins palliatifs et accompagnement, Inpes, novembre 2009.



publicité