publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La télémédecine

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. décembre 2013)

© Jupiterimages/Digital Vision

On parle de plus en plus de télémédecine. Et pour cause, les moyens techniques et informatiques évoluant, il paraît normal de se servir de tous ces nouveaux outils pour ré-organiser les soins. Et pouvoir travailler à distance.

Par ailleurs, en raison du manque de médecins dans certaines régions, de la fermeture d'hôpitaux, et de l'utilisation de moyens diagnostiques et thérapeutiques de plus en plus complexes nécessisant l'expertise de professionnels de santé hautement qualifiés, la télémédecine ne pourra que se développer dans les années à venir.

C'est quoi la télémédecine ?


Selon le décret d'octobre 2010, la télémédecine se définit comme : "Tout acte médical, réalisé à distance, au moyen d'un dispositif utilisant les technologies de l'information et de la communication".

On pourrait croire que travailler à distance, implique une moins bonne qualité des soins. En fait, l'objectif est contraire, la télémédecine a pour principal objectif de rationaliser les soins et de permettre une meilleure qualité des soins appliquée au plus grand nombre. La télémédecine ne devra se développer que si elle reste fidèle à cette exigence.

La télémédecine couvre donc différents secteurs : la téléconsultation (permettant une consultation à distance) ; la télésurveillance (pour suivre l'état de santé d'un patient à distance) ; la télé-expertise (pour qu'un médecin prenne l'avis d'un spécialiste) ; et la télé-assistance médicale où un médecin aide, assiste à distance un autre médecin ou professionnel de la santé.



publicité