publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Tension artérielle normale : définition et facteurs influançant la pression artérielle

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. mars 2017)

En général, une pression artérielle normale est inférieure à 140/90 mm Hg quand elle est mesurée chez le médecin ; et inférieure à 135/85 mm Hg quand elle est réalisée en auto-mesure.

On considère que chez soi, la mesure se fait dans les meilleures conditions de détente. On a une tension artérielle normale quand on n'est pas en situation d'hypertension et qu'on ne souffre pas d'hypotension artérielle orthostatique (une pression qui chute quand on se met debout).

Plusieurs définitions

En dessous de ce seuil 14/9, il existe plusieurs définitions :

  • La tension artérielle est optimale quand la PAS est inférieure à 120 mm Hg et la PAD inférieure à 80 mm Hg.
  • La tension artérielle est normale quand la PAS est entre 120 et 129 mm Hg et/ou la PAD entre 80 et 84 mm Hg.
  • La tension artérielle est normale haute quand la PAS est entre 130 et 139 mm Hg et/ou la PAD entre 85 et 89 mm Hg.

 

Une tension artérielle différente selon les personnes

La pression artérielle change d'une personne à l'autre en fonction de différents facteurs :

  • Prédisposition héréditaire : la tension artérielle peut dépendre de facteurs familiaux et génétiques, de la consommation de sel...
  • Poids : le poids est également un facteur important : une personne obèse n'aura pas la même pression artérielle qu'une personne avec un poids correct.
  • Diabète : les personnes avec du diabète ont plus de risques d'être victimes d'hypertension car leurs artères sont plus dures, et donc la pression artérielle est plus élevée.
  • Âge : les artères durcissent avec l'âge, les personnes âgées sont donc également plus exposées au risque d'hypertension.

 

Une tension artérielle différente selon les moments de la journée

En fonction des activités de la journée, la pression artérielle change :

  • Elle est plus élevée lors d'un effort physique et plus faible pendant le repos. Ces variations sont normales.
  • La pression artérielle est généralement plus élevée lors de la consultation chez le médecin qu'au domicile, c'est le syndrome bien connu de l'hypertension « blouse blanche ». Cette augmentation peut être due à un stress passager, étant impressionné par le médecin.
Toutes les activités et les émotions font temporairement augmenter la pression artérielle. Il en est de même pour la douleur. Cela est normal.

En vidéo : les symptômes de l'hypertension artérielle

En France, environ 12 millions de patients se font traiter pour hypertension artérielle. Dans cette vidéo, le Pr Jean-Jacques Moura, nous explique pourquoi, même en absence de symptômes, il est recommandé de surveiller sa tension artérielle

Les bienfaits du sport

L'exercice physique régulier, effectué plusieurs mois de suite, a un effet favorable sur la pression artérielle. Quand on fait suffisamment d'exercices physiques, au moins 30 minutes trois fois par semaine, on peut espérer une baisse de la pression artérielle de l'ordre de 2 à 3 mm Hg, en moyenne.

A partir de quel seuil parle-t-on d'hypertension ?

On ne parlera d'hypertension que lorsque la pression artérielle au-delà de 14/9, est chronique, et après plusieurs mesures effectuées.

En général, les personnes victimes d'hypertension ne présentent aucun symptôme : on dit que c'est une malade silencieuse. C'est pour cette raison qu'il est recommandé de faire régulièrement des contrôles chez le médecin ou par auto-mesure de sa tension artérielle.

15 conseils pour combattre l'hypertension artérielle : 

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS thématiques ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Hypotension ; comment la reconnaître et la traiter ?
> Stress et hypertension arterielle (vidéo) 
> Tout savoir sur l'hypertension



publicité