publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La résistance aux antibiotiques

Publié par : rédaction Onmeda (13. novembre 2017)

© iStock

L’apparition de résistances aux antibiotiques est un problème de santé mondial. Mais comment apparaît une résistance aux antibiotiques ? Et d'ailleurs, c'est quoi exactement, un antibiotique ? Faisons le point ...

Qu'est-ce qu'un Antibiotique?

Lorsque la cause d'une infection est une Bactérie, le traitement pour éradiquer cette maladie est appelé Antibiotique. Il s'agit d'une classe médicamenteuse regroupant plusieurs sortes de molécules dont l'action thérapeutique est bactéricide (de tuer les bactéries) ou bactériostatique (diminuer la capacité des bactéries à se multiplier).

Les antibiotiques ne sont pas efficaces sur les maladies d'origines virales, cependant on peut en prescrire dans une pathologie virale lorsqu'il y a une surinfection (une infection bactérienne qui se développe sur un terrain fragilisé par une infection virale)

Les fonctionnements des antibiotiques

Les fonctionnements des antibiotiques sont variables d'une famille de molécule à l'autre.

  • Ils peuvent par exemple diminuer la synthèse de la couche la plus externe, la paroi des bactéries : les pénicillines (Clamoxyl ® Augmentin ®) et les céphalosporines (Orelox ® oroken ®) fonctionnent ainsi et ce sont les classes les plus couramment prescrites.
  • On trouve aussi, plus rarement, des antibiotiques qui vont diminuer la synthèse de la membrane cytoplasmique (un peu plus interne que la paroi).
  • Certaines classes d'antibiotiques s'attaquent aux briques constitutives des cellules de la bactérie, les protéines, en diminuant leur synthèse, comme par exemple pour les Macrolides (Rodogyl ® Zithromax ®) ou les tétracyclines (Tetralysal ®).

En vidéo : comment agissent les antibiotiques ?

En cas d'infection causée par des bactéries, le médecin peut prescrire un antibiotique pour tuer les bactéries en cause. En quoi consistent et comment agissent ces médicaments ?

Comment une Bactérie devient-elle résistante aux antibiotiques?

On distingue deux types de résistance aux antibiotiques : la résistance naturelle et la résistance acquise.

1) La résistance naturelle

Il existe tout d'abord une résistance dite naturelle des bactéries à certains antibiotiques.

En effet, toutes les molécules antibiotiques ne vont pas être efficaces sur tous les types de bactéries. Ceci est dû aux caractéristiques propres de la bactérie et ces résistances naturelles sont étudiées en amont de la sortie de l'antibiotique sur le marché, le plus souvent.

2) La résistance acquise

Ce qui est plus gênant est la résistance acquise des bactéries à certains antibiotiques auxquels elles étaient sensibles (susceptibles d'être tuées) auparavant. Ces résistances vont apparaître progressivement au cours du temps.

Comment cette résistance aux antibiotiques acquise apparaît-elle?

Un traitement par antibiotique présente une efficacité maximale pour une posologie (dose et nombre de prise par jour) et une concentration en principe actif données.

Quand on utilise mal un antibiotique on crée une sélection des bactéries les plus résistantes.
Mal utiliser un antibiotique, cela peut signifier : une dose délivrée trop faible, une durée de traitement trop court (comme par exemple lorsque le patient abandonne son traitement avant la fin, ou qu’il manque une prise ou que la dose prescrite est insuffisante).

Quand on commence un traitement, les premières bactéries qui vont être tuées seront les plus fragiles, les plus sensibles au traitement. Si on ne suit pas le traitement correctement, s’il est arrêté en cours de route, il ne va rester qu’une petite partie des bactéries causant la maladie, celles qui se trouvent être les plus aptes à se défendre, à ne pas être tuées par les antibiotiques, grâce à des mutations minimes qui peuvent arriver au cours du temps.

Au fur et à mesure, à chaque fois qu’un traitement est mal pris, on renforce les résistances en sélectionnant, à chaque traitement, les quelques bactéries qui seront capable de survivre au traitement antibiotique. C’est comme cela qu’apparaît une résistance aux antibiotiques.

Comment lutter contre cette sélection des bactéries les plus résistantes ?

L’apparition de résistance aux antibiotiques est quasiment inévitable au cours du temps. Même utilisés correctement, les antibiotiques vont quand même sélectionner une petite quantité de bactéries résistantes par mutations. L’apparition des résistances sera juste beaucoup plus lente quand on utilise un antibiotique correctement, en suivant la posologie recommandée.

Quelques conseils

Il est donc important de:

> Ne pas utiliser des antibiotiques lorsque leur prise n’est pas nécessaire (par exemple lorsqu’une affection est virale et disparaitra d’elle-même sans traitement autre que symptomatique). Il existe des tests simples, de plus en plus utilisés, pour vérifier si les infections sont dues à des bactéries.

> Limiter le recours aux antibiotiques les plus forts, pour des pathologies bactériennes simples et courantes, est aussi important.

> Privilégier des traitements avec des antibiotiques de spectres larges, quand il n’existe pas de contre-indication, est aussi une piste pour éviter la sélection. (Un antibiotique de spectre large est un antibiotique qui va agir sur une grande gamme de bactéries différentes)

A retenir

Les résistances aux antibiotiques sont un problème de santé mondial. Il pourrait devenir très préoccupant, surtout si le nombre de bactéries multirésistantes continue à augmenter plus vite que l’arsenal thérapeutique ne se renouvelle. Ces bactéries, qui résistent à la plupart des antibiotiques, sont, encore une fois, un grand danger pour les populations les plus fragiles, dans les hôpitaux, les maisons de retraites, ou les maternités

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Médicaments ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

Antibiotiques : 5 choses à (ne pas) faire
Propolis : un antibiotique naturel ?
Médicaments génériques : ce qu'il faut savoir
Automédication : les conseils à connaître
Tout savoir sur les médicaments


Auteur : Tiphaine de Rostolan, pharmacienne



publicité