publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Arrêter de fumer sans grossir : pourquoi grossit-on ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. août 2016)

Il est fréquent de grossir quand on arrête de fumer : on estime qu’en moyenne la prise de poids est de 3,8 kg pour les femmes, et de 2,8 kg pour les hommes lors de l’arrêt du tabac. Cela dit, ce n’est pas une fatalité : 30 % de ceux qui arrêtent ne prennent pas un gramme.

Si on s’y prend bien, on peut parfaitement allier arrêt du tabac et alimentation mieux équilibrée. Justement, quitte à changer ses habitudes, autant tout changer, les habitudes alimentaires aussi ! A l’arrivée, on se sentira mieux, plus léger et plus en forme.

L'une des causes de rechute à fumer... est la prise de poids. Un argument de plus pour bien cadrer et bien gérer le problème dès le départ.

L'effet de la nicotine

La cigarette fait vraiment maigrir ? Pour être complètement transparent, force est de reconnaître que la nicotine favorise l’utilisation des graisses. Quand on fume, on dépense 6 % de plus d’énergie au repos et 12 % de plus à l’effort. Ce qui signifie qu’à activité égale, le fumeur dépense un peu plus d’énergie que le non-fumeur. En plus tous les fumeurs le savent, la cigarette a un effet coupe-faim.

Résultat : on peut dire que le fumeur est en "sous-poids" par rapport à son poids naturel.

Attention : Ceci ne veut pas dire que la cigarette est un bon moyen pour maigrir... en réaité, il n'y aurait rien de pire ! Pour perdre du poids, il existe de nombreuses autres solutions. Et les risques encourrus par le tabac sont tels, qu'envisager cette solution serait en plus d'être dangereux... absurde !

Comment éviter la prise de poids ?

Pour ne pas prendre de poids, on doit d’abord et avant tout, éviter la sensation de manque. On le sait bien, lorsque l’envie et le besoin de cigarette se font sentir, le réflexe immédiat est de compenser par le grignotage.

Pour éviter cette sensation désagréable, vous ne devez pas hésiter à utiliser un substitut nicotinique. Cela peut être un patch qui délivre une dose constante sur 24 h ou 16 h. On peut leur associer les gommes, les pastilles ou l’inhaleur qui vont agir plus rapidement mais sur un temps limité lors des pulsions ou envies de cigarette.

L’important est de ne pas ressentir le manque.

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS Dépendance, Bien-être ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :
> 10 conseils pour arrêter de grignoter
> Arrêter de fumer avec patch, gommes,...

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité