publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Spécial homme, perdre du ventre : les conseils du nutritionniste

Publié par : rédaction Onmeda (05. janvier 2016)

Entretien avec le Dr Jacques Fricker, nutritionniste à l’hôpital Bichat (Paris).

À quoi peut être due la prise de poids au niveau du ventre ?

Il y a deux facteurs principaux dans la prise de ventre chez l’homme : l’ alimentation déséquilibrée et la sédentarité. Revoir son alimentation est la condition sine qua non pour perdre sa bedaine, mais pour que les choses soient plus efficaces, et durables, il faut se bouger un peu !

Pour les accros de la télé, par exemple, investissez dans un vélo elliptique ou un rameur, afin d’allier l’utile à l’agréable.

Quels sont les risques pour la santé de l'accumulation de graisse à cet endroit ?

Le plus dangereux pour la santé est la graisse qui s’accumule dans le haut du ventre. Très difficile à délocaliser, et proche des organes vitaux, la graisse de la « bedaine » augmente les risques de diabète, d’hypertension artérielle et d’infarctus. Il ne faut donc pas la laisser s’immiscer !

En revanche, les poignées d’amour, elles, situées sur les cotés du bas ventre, n’ont rien de dangereux, elles sont simplement inesthétiques.

À quel âge un homme doit-il être particulièrement vigilent aux kilos superflus autour du nombril ?

C’est en général vers 30 ans que les hommes commencent à prendre de l’embonpoint. Car c’est souvent à cette période que l’on se « pose » et que l’on adopte la routine « métro-boulot-dodo », pas très dynamique. La prise de poids chez la femme, en revanche, arrive plutôt au moment de la ménopause, vers 50 ans.

Quels sont les aliments ou boissons à éviter, et comment leur trouver des alternatives ?

Les ennemis jurés de la bedaine (et de la santé en général) sont : les grignotages salés ou sucrés, la cuisine trop grasse, l’absence de fruits et légumes (qui devrait composer 1/3 de notre alimentation), et enfin, l’excès d’alcool. Et malheureusement les hommes ont parfois tendance à en consommer en excès.
Je conseille donc de limiter la bière, les alcools sucrés, les cocktails type alcool + sirop + sodas. En revanche, 2 à 3 verres de vin par jour (maximum) ne posent pas de problème particulier.

Exit donc les apéros entre copains ?

Non pas forcément, mais en restant raisonnable. L’alcool a la particularité de désinhiber les consommateurs, et d’être souvent accompagné de biscuits apéritifs bourrés de sel et de gras.

Remplacez-les plutôt par des tomates-cerises, des bâtonnets de carotte, de concombre, ou des olives noires.

Quel serait le petit déjeuner idéal pour un homme?
Le même que celui des femmes ! Le matin, il faut manger à sa faim, mais sans la dépasser, et en privilégient les sucres lents : flocons d’avoine, müsli bio, pain aux céréales, baguette tradition. Sur vos tartines un peu de beurre et 2-3 cuillères à café de miel ou de confiture. Ajoutez-y un fruit frais (de préférence non pressé), un produit laitier, et une boisson chaude au choix.

Pensez-vous qu'actuellement les hommes prennent de plus en plus soin de leur corps ?

Oui, il me semble qu’aujourd’hui les hommes prennent soin de leur apparence physique, en général. Les salles de sport fleurissent, les lignes de produits cosmétiques masculins se développent, et la tendance du moment est à l’homme soigné, coquet, et bien portant. Reste à savoir si cela plait aux femmes...

Entretien avec le Dr Jacques Fricker, nutritionniste à l’hôpital Bichat (Paris).© drfp/odilejacob

Entretien avec le Dr Jacques Fricker, nutritionniste à l’hôpital Bichat (Paris). © drfp/odilejacob

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité