publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Spécial homme, perdre du ventre : les risques pour la santé

Publié par : rédaction Onmeda (05. janvier 2016)

Un gros ventre, non seulement ce n’est pas très esthétique, mais en plus ce n’est pas bon pour la santé !

En effet la surcharge pondérale peut entraîner des complications, en particulier des accidents cardio-vasculaires ( infarctus du myocarde...), mais aussi une hypertension artérielle, du diabète, ou de l’hypercholestérolémie. Bref, de quoi convaincre les plus réticents à faire attention à leur ligne !

Des études ont démontré qu’il existerait également un lien entre le poids et l’espérance de vie : plus l’on prend du poids, plus on accumule les risques.

La graisse la plus « dangereuse » étant la graisse dite viscérale, c'est-à-dire celle située à l’intérieur du ventre.

Mesurer son tour de taille

Pour la santé, l'idéal est d'avoir un tour de taille inférieur à 94 cm chez l'homme, (et inférieur à 80 cm chez la femme). Au-delà, les risques de développer des maladies métaboliques et cardio-vasculaires augmentent (même si d'autres facteurs interviennent : surpoids, sédentarité, diabète, tabagisme, hypertension artérielle, anomalies des graisses dans le sang).

En cas de surpoids, les médecins mesurent souvent le tour de taille. Au-delà de 102 cm chez l'homme (et de 88 cm, chez la femme) , les risques pour la santé augmentent réellement. Et il est alors conseillé d'agir pour diminuer l'excès de poids... et son tour de taille !

Santé et IMC 

L’IMC (indice de masse corporel) est prédictif des risques potentiels. On considère qu’au-delà de 22, les risques de maladies augmentent progressivement *. Au-delà de 25, on est en surpoids, et il est recommandé de prendre certaines mesures (diététiques, activité physique).

> Calculez ici votre IMC

*Quantifying selected major risks to health, 2002.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité