publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Spécial couple : maigrir à deux ! : conseils du diététicien

Publié par : Clémentine Fitaire (12. février 2016)

Entretien avec Damien Galtier*, diététicien nutritionniste au Centre Hospitalier FH Manhès (Essonne).

Les femmes et les hommes n'ont ni les mêmes besoins nutritionnels, ni les mêmes goûts. Comment adapter le régime à chacun ?

En fait c’est surtout une question de quantités, et d’effet rassasiant pour l’homme.
La grande différence entre hommes et femmes est au niveau hormonal. L’homme possède des hormones comme la testostérone, qui influencent le métabolisme des protéines, donc de la masse musculaire. Il aura donc besoin d’un peu plus de protéines que la femme qui a une moins grande masse musculaire et plus une masse adipeuse. Pour elle, l’effet rassasiant sera apporté par des légumes et féculents mélangés.

Il y a une autre différence qui peut être « rageante » dans le cadre d’un régime : malgré des quantités plus importantes, l’homme maigrira plus vite que la femme. En effet, l’homme ayant une masse musculaire plus élevée, il brûle plus de calories, même au repos, et de plus, son organisme est rarement habitué aux régimes, donc plus réceptif.

En quoi un régime en couple peut-il être plus efficace qu'un régime en solitaire ?

Il y aura peut-être moins de moments de découragement. Quand l’un des partenaires baisse les bras, l’autre va le remotiver. Et puis lorsque deux personnes qui sont au régime, vivent sous le même toit, il est plus facile de mettre en place des nouveaux repères nutritionnels : faire les courses ensemble, ne plus acheter les mêmes produits... et garder ces habitudes dans la vie de tous les jours.

Je pense que c’est une stratégie intéressante pour maigrir. Et cela évite de faire « assiette à part » : même si on mange un peu différemment, le but est le même : maigrir ensemble.

Quels conseils donneriez-vous à un jeune couple qui n'aime pas cuisiner et qui se laisse souvent tenter par des plats préparés ?

D’abord je suis un peu surpris, quand je vois le succès des livres de recettes, des émissions de télé sur la cuisine, des sites internet... que les gens n’aiment pas trop cuisiner alors qu’ils recherchent ça...

Je pense qu’il faut redécouvrir la simplicité d’un produit frais à cuisiner de la façon la plus simple. Cela ne demande pas 3 heures ! Même pour faire des pâtes, on peut préparer une sauce avec quelques tomates, des épices... rapidement et simplement.

Et pour ceux qui sont adeptes de plats cuisinés ?

Pour qui vont vers les plats tout prêts, il faut faire attention à deux choses.

D’abord au taux de matière grasse. Pour cela, il est important de regarder les étiquettes : il faut que la teneur en lipides soit inférieure à 5gr pour 100gr de produit (donc moins de 5% de la portion).

Il faut également qu’il y ait suffisamment de viande ou de poisson par rapport à la sauce. Au regard de la liste d’ingrédients, il faut que la viande ou le poisson représentent environ 80 grammes par personne. Ou alors que la teneur en protéines soit largement, voire 2 fois, supérieure à celle des lipides.

Et il faut toujours compléter le plat préparé par une entrée ou un potage, ainsi qu’un fruit, un laitage, ou une compote...

* Co-Auteur de " Maigrir en famille ", éditions First.


Dr Damien Galtier

Dr Damien Galtier, diététicien nutritionniste au Centre Hospitalier FH Manhès (Essonne) et co-auteur de " Maigrir en famille " : “La grande différence entre hommes et femmes est au niveau hormonal.”

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité