publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Perdre des cuisses : la liposuccion douce en chirurgie esthétique

Publié par : rédaction Onmeda (05. avril 2016)

5 - Et enfin, la chirurgie esthétique

En chirurgie esthétique, on propose aujourd’hui la liposuccion dite douce qui consiste à aller chercher la graisse dans les zones où elle se localise, en introduisant une très fine canule par un petit orifice qui va aspirer les graisses à l’aide d’une pompe.

Liposuccion classique et liposuccion douce : quelle différence ?

A la différence de la liposuccion classique, la liposuccion douce s'effectue sous anesthésie locale, et la canule employée pour aspirer la graisse va être beaucoup plus petite ; les points d’incisions sont plus fins et les risques d’effets de vagues largement diminués. La liposuccion douce est donc une solution qui altère peu la qualité de la peau. 

L’aspiration va être plus douce et va traiter des zones où la graisse est en petite quantité. Pour les grosses surcharges graisseuses, le chirurgien propose généralement une liposuccion classique.

Le résultat :

Après l’intervention, on obtiendrait une diminution de 35% de volume sur la zone traitée. Il faut attendre 2 à 3 mois pour pouvoir juger des résultats.

Les risques et inconvénients à prévoir :

Comme pour toute intervention ce ce genre, la liposuccion comporte quelques risque et peut entraîner certains effets indésirables : cicatrices cutanées au niveau des insertions des canules (qui disparaissent la plupart du temps), hématomes ou un œdème, une douleur qui peut rester 10 à 15 jours, une légère anesthésie locale, le port d’un panty durant environ 3 semaines, un arrêt de travail durant quelques jours...

Quels sont les risques de phlébite ? Le risque est surtout lié à l’immobilisation en rapport avec l’intervention, les études ne montrent qu’il n’y a pas plus d’augmentation de phlébite après liposuccion par rapport à toute autre opération.

Et après l'intervention ?

Plusieurs semaines après l’intervention, il est conseillé de s’entretenir avec un peu de sport pour travailler les adducteurs et abducteurs. Il est également conseillé et de faire attention à l’alimentation trop salée pour éviter d’avoir une rétention d’eau trop importante.

Le port d’un panty est nécessaire durant 3 semaines après l’intervention.

Attention : cette intervention n’est pas un traitement contre la cellulite.

Le prix d’une liposuccion douce : environ 2 000 euros pour la face interne des cuisses. Cette intervention n’est pas remboursée par l’assurance maladie.

Une consultation auprès d’un anesthésiste obligatoire avant l’intervention (consultation de pré-anesthésie).

Bon à savoir : la liposuccion classique - comment ça marche ?

La liposuccion est une technique chirurgicale qui permet d'ôter la graisse localisée au niveau de l'abdomen (hanches, ventre), des jambes (cuisses, mollets, chevilles, genoux) et des bras. Explications en vidéo…

A lire aussi :
> Perdre des hanches
> Conseils pour avoir une belle poitrine
> Je veux de belles fesses canon !
> Eviter les ratés de la chirurgie esthétique

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité