publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Achat compulsif : les conséquences et les risques

Publié par : Dr. Ada Picard (09. mars 2017)

Les conséquences pécuniaires

Les conséquences de l'achat compulsif répété ne sont pas des moindres. On peut être coquette et dépensière mais savoir poser des limites à ses finances. Dans ce cas, c'est un choix. Etre acheteuse compulsive ne l'est pas : les dépenses ne sont plus maîtrisées, et restent même parfois complètement niées... jusqu'à ce que le banquier crie au rouge !

L'acheteuse compulsive vit au quotidien avec... ses découverts, et souffre parfois de dettes conséquentes. Et l'utilisation de crédits à la consommation, parfois solutions de facilité, ne participera qu'à les alourdir.

Ce comportement, bien qu'initialement euphorisant, amènera à moyen terme à des situations parfois irréversibles. Culpabilisantes, ces impasses financières pourront être à l'origine d'une grande souffrance.

Les conséquences personnelles, sociales et familiales

Insidieusement, des conséquences néfastes sur la vie personnelle, professionnelle et familiale, pourront venir pointer leur nez.

Les difficultés pécuniaires peuvent entraîner par elles-mêmes des conséquences personnelles et familiales. De la même façon, la perte de temps occasionnée par des heures d'achats effrénés peut avoir une portée négative sur le travail et la vie de couple : il faudra parfois se fondre en explications devant son concubin ou son boss pour justifier nos heures d'arrivée tardive à la maison ou au boulot. La sensation de honte suites à des achats répétés peut également favoriser une déprime et une perte de confiance en soi.

De projets compromis en conflits conjugaux, en passant par des loisirs abandonnés et des heures de travail tronquées : telles sont les conséquences et les risques de l'achat compulsif.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie ou Un psy vous répond !

A lire aussi :

Rituel anti-déprime : 5 idées pour ne pas déprimer
Addiction au sexe : une véritable souffrance
Aller voir un psy : comment trouver le bon ?
Procratination : l'art de remettre au lendemain



publicité