publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Achat compulsif : les symptômes

Publié par : Dr. Ada Picard (09. mars 2017)

Typiquement, l'achat compulsif se déroule en plusieurs phases, et se manifeste très souvent par les mêmes symptômes.

D'abord, l'envie d'un objet, d'une pièce qui devient obsédante. L'idée de l'acquisition ne pourra alors être écartée, mue par la peur de manquer. Tous les moyens seront recherchés pour obtenir « cette petite robe que j'ai vu dans le métro et qui sera parfaite pour ma soirée ».

Cette mission, qui s'impose à soi sans que rien ne puisse l'atténuer, fera parfois l'objet d'une véritable expédition. Tout sera fait pour parvenir à la boutique avant la fermeture du magasin, même à l'autre bout de la ville.

Excitée, tendue, pressée, le chemin sera ardu. Arrivée à destination, la carte de crédit sera déployée et le summum du plaisir sera activé. Une satisfaction éphémère mais suffisamment intense pour être ultérieurement recherchée... faisant le lit d'une dépendance à venir.
Une fois l'euphorie dissipée, il n'est pas rare d'éprouver de la culpabilité, voire de la honte. Une honte qui mènera parfois à se cacher ou à mentir sur les faits.

Attention, l'achat compulsif n'est pas à lui seul pathologique. C'est son aspect répété et la souffrance qu'il engendre qui doivent alerter. A mesure que l'achat compulsif se répète, la dépendance se crée, et il devient de plus en difficile de se ‘sevrer'.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Psychologie ou Un psy vous répond !

A lire aussi :

Psychose : des causes aux traitements 
Tics : ces gestes que l'on ne maîtrise pas
La cyclothymie : quand l'humeur va et vient



publicité