publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L’acné

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. mars 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

Difficile d'y couper ! Un très grand nombre d'adolescents doivent affronter ce trouble de la peau... de manière plus ou moins importante. Et 20 à 30% d'entre eux devront recourir à un avis médical.

Boutons, points noirs et comédons peuvent vite devenir un cauchemar, à une période où le corps est en pleine mutation. Car l'acné commence généralement aux approches de la puberté, même avant l'apparition des règles ou des caractères sexuels secondaires. Elle est précédée de l'apparition de sebum vers l'âge de 10-12 ans. La peau est alors grasse et boutonneuse. Puis l'acné à proprement parler se manifeste vers l'âge de 12 ans pour les filles, et 13 ans en moyenne pour les garçons.

L'acné prédomine sur le visage, le cou et le haut du dos. Elle s'atténue et disparaît, normalement, à la fin de l'adolescence. Parfois, l'acné perdure chez l'adulte jeune.

L'évolution est spontanément régressive dans la plupart des cas, avec une disparition vers l'âge de 20 ans, parfois plus pour les filles. Les soins locaux, parfois associé à un traitement, permettent de réduire considérablement l'acné.

Inutile de se priver de chocolat ou encore de se laver le visage quatre fois par jour, l'acné n'est ni une affaire d'hygiène, ni causée par des aliments. Il s'agit d'un trouble de l'adolescence où les hormones jouent un rôle prépondérant. Si l'acné s'estompe vers 20 ans, certains jeunes adultes continuent d'en souffrir jusqu'à un âge avancé (acné adulte).

A voir aussi notre vidéo sur l'acné : 

L'acné: vidéo

 

Pour en savoir plus, à lire aussi nos dossiers : 
> L'acné n'est pas seulement un problème d'ados : connaissez-vous l'acné adulte ?
> Testez vos connaissances en faisant notre Quiz sur l'acné !
> D'autres maladies de la peau

  



publicité