publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Rosacée : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. novembre 2014)

Il n'y a pas de traitement vraiment efficace contre la rosacée. On conseille une bonne hygiène et l'éviction des facteurs aggravants. Dans certains cas, le médecin pourra cependant prescrire une séance de laser (15 % de résultats). Ou parfois un médicament contre l'hypertension artérielle à faible dose, pour diminuer les rougeurs du visage (flush).

En première intention, un traitement par crème antibiotique (au metronidazole), associée ou non au même traitement par voie générale (comprimé), peut être donné. En fonction de la sévérité des symptômes (boutons très nombreux ou récidives), un autre antibiotique (doxycycline) peut être prescrit (l'été, il faut penser à se protéger du soleil, car il est photo-sensibilisant).

Si au bout des trois mois de traitement, celui-ci a fait effet, on poursuivra uniquement le traitement local (au metronidazole) afin d'éviter les récidives.
Dans les formes les plus résistantes, le médecin prescrit le métronidazole par voie générale. Le traitement peut même être prolongé pendant six mois à un an.

En cas de rosacée stéroïdienne (maladie apparue suite à un traitement local prolongé par cortisone), les corticoïdes sont contre-indiqués ; même s'ils entraînent dans un premier temps un très bon résultat, il y a par la suite, un rebond des poussées inflammatoires correspondant à la rosacée stéroïdienne qui entraînera irrémédiablement une escalade dans l'augmentation des doses, l'aggravation de la maladie et l'apparition d'une corticodépendance difficile à juguler par la suite.

Le traitement par laser est un traitement de choix au stade de l'érythro-couperose pour éliminer les petits vaisseaux apparents. Il diminue aussi les rougeurs diffuses du visage. Une à plusieurs séances sont nécessaires en fonction de l'étendue des symptômes, espacées de quelques semaines chacune. Mais le laser ne traite pas la maladie. Il faudra donc prévoir d'autres séances ultérieurement si d'autres vaisseaux réapparaissent. Les tarifs varient selon le lieu : environ 100 euros la séance à l'hôpital. En moyenne 150 euros dans un cabinet en ville. Dans les deux cas, ces séances ne sont pas remboursées.



publicité