publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Allergie à l'arachide : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (30. septembre 2014)

Les symptômes de l'allergie aux arachides peuvent parfois être minimes : des démangeaisons de la peau ou quelques plaques d'urticaire.

Dans d'autres cas, les réactions allergiques sont plus violentes, et donnent lieu à des manifestations plus sévères avec une urticaire géante, un oedème de Quincke ou une gêne respiratoire.

Dans certains cas très rares, l'allergie aux arachides peut provoquer une réaction allergique extrêmement violente, avec des symptômes majeurs : un choc anaphylactique qui est une urgence médicale engageant le pronostic vital.

Pour éviter tout risque de réactions allergiques graves, il est important de consulter un médecin ou un allergologue dès la que les premiers symptômes de l'allergie se manifestent.

Après que le patient ait répondu aux nombreuses questions du médecin, la démarche classique est ensuite d'effectuer des tests cutanés et des dosages sanguins (IGE et RAST).

Mais depuis quelques années, les allergologues ont la possibilité d'aller un peu plus loin avec des dosages en biologie moléculaire plus précis, affinant les données sur la réponse allergique en fonction des différentes protéines de l'arachide.

Au nombre de 8 (ARA H1, ARA H2, ARA H3, ARA H4, ARA H5, ARA H6, ARA H7, ARA H8), ces dosages sont très intéressants car prédictifs de la sévérité et de la durée de la maladie. Par exemple, un ARA H1 ou ARA H2 très positif s'avère indicatif d'une l'allergie qui risque d'être sévère et d'installation longue ; tandis qu'une réponse significative uniquement à ARA H8 augure plutôt une guérison probable.


publicité