publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Allergie alimentaire chez l'enfant : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. juillet 2016)

Les symptômes d’une allergie alimentaire apparaissent généralement très rapidement (jusqu’à 4 heures après l’ingestion de l’aliment en cause).

> Des signes cutanés : la dermatite atopique est la manifestation principale de l’allergie alimentaire chez l’enfant. Il s'agit d'un eczéma, la peau est rouge, parfois même suintante... L’urticaire chez l’adulte et l’enfant, peut être une autre manifestation. Les réactions urticairiennes peuvent être très impressionnantes, surtout s’il s’agit d’une urticaire généralisée ou géante, d’un œdème généralisé ou d’un œdème des muqueuses de la gorge ( œdème de Quincke).

> Le syndrome oral : il s’agit d’un picotement du fond de la gorge, d’un gonflement des lèvres et, éventuellement d’une gêne pour avaler. Il est particulièrement fréquent chez les personnes souffrant d’une allergie croisée au pollen.

> Des symptômes respiratoires et oculaires : les symptômes touchant le nez (rhinite allergique) et les yeux (conjonctivite allergique) peuvent être à la fois des manifestations de l’allergie alimentaire, et parfois des signes avant-coureurs d’une réaction allergique sévère.
La crise d’asthme atteint les voies pulmonaires et se manifestent par des sifflements à la respiration, une toux, et une gêne respiratoire parfois majeure.

> Des signes digestifs : les symptômes digestifs les plus classiques de l’allergie alimentaire sont les nausées, les vomissements, les diarrhées et les douleurs abdominales.

> Le choc anaphylactique : c’est la manifestation clinique la plus grave qui nécessite un traitement médical immédiat. Il débute souvent par une sensation de malaise, avec démangeaisons suivie d’une urticaire et d’une gêne respiratoire. Parfois une perte de connaissance associée à une chute de tension est observée. A l’extrême, il peut se traduire par un arrêt cardiaque.

La voie de l’allergène, la dose d’allergène consommée et la fréquence d’exposition à cet allergène vont influencer le type et la gravité de la réaction allergique.

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS Allergies, Maladies infantiles ou Santé de Bébé !

A lire aussi : 
> Le choc anaphylactique
> Intolérance au gluten
> Allergie à l'arachide



publicité