publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'allergie au gluten

Publié par : rédaction Onmeda (06. novembre 2017)

© Shutterstock

Bien que l’allergie au gluten et l’intolérance au gluten (ou maladie cœliaque pour cette dernière) impliquent tous deux le système immunitaire, il s’agit de deux affections bien distinctes.

Pourtant elles présentent globalement les mêmes symptômes aux yeux des patients. Ce qui a comme résultat, des personnes qui s’autoproclament sensibles au gluten sans connaître le degré de sévérité de leur pathologie. Il est indispensable d’apprendre à reconnaître un état allergique.

Allergie ou intolérance ?

L’allergie est une réaction du système immunitaire, qui considère lorsqu’une substance lui est étrangère, qu’elle doit s’en débarrasser, ce qui conduit à la production massive d’histamine.

L’intolérance quant à elle, prend diverses formes. Cela peut-être un déficit en enzymes ou bien l’apport d’additifs alimentaires, voire des aliments riches en histamine ou carrément histamino-libérateurs. Ces derniers compliquent encore plus la compréhension de la subtilité entre l’allergie et l’intolérance. En effet certains aliments peuvent entraîner une libération d’histamine, d’où des symptômes quasi identiques à ceux de l’allergie, mais sans en avoir l’extrême gravité.

On évoque alors une forme d’intolérance, avec des symptômes comme :

Mais cela concerne aussi les gens qui ont le syndrome de l’intestin irritable et on parle dans ce cas d’hypersensibilité au gluten.

Malheureusement il n’existe pas encore de test pour le mesurer et la seule façon d’en prendre connaissance est d’exclure le gluten de son alimentation.

Enfin, on ne peut pas mentionner l’allergie et d’intolérance au gluten sans parler de la maladie cœliaque qui est une maladie auto-immune très sérieuse connue aussi sous le nom d’intolérance au gluten. Lors de l’absorption d’un composant du gluten, cela déclenche une réaction auto-immune, sous la forme d’anticorps. Ceux-ci vont spécifiquement s’attaquer aux cellules formant les villosités de l’intestin grêle, et vont les éroder, avec comme conséquence, un intestin souvent sujet à une inflammation et qui ne peut plus absorber correctement les nutriments.

A voir : La maladie coeliaque en images

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Ventre & Digestion, Nutrition ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

Hypersensibilité au gluten
Intolérance au gluten
Une allergie : c'est quoi ?
L'allergie alimentaire chez l'enfant

Auteur : Ladane Azernour-Bonnefoy


publicité