publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Allergie au pollen : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. août 2014)

Il existe aujourd'hui des traitements efficaces et bien tolérés pour soulager les personnes souffrant d'allergie au pollen. Les médicaments antihistaminiques sont associés à des sprays nasaux et à des collyres si besoin. Il est important de poursuivre le traitement pendant toute la durée de pollinisation afin de maîtriser les symptômes de l'allergie et de pouvoir ainsi sortir et profiter des beaux jours sans crainte.

Ces médicaments existent aussi pour les enfants sous formes pédiatriques.
Quand la gêne devient invalidante ou difficile à maîtriser, la désensibilisation permet de traiter l'allergie au pollen à sa source. Il s'agit de mettre sous la langue tous les matins, de petites fractions de l'allergène du pollen responsable de l'allergie afin d'induire une tolérance du système immunitaire. Ce traitement démarre quelques mois avant la période pollinique et se poursuit pendant celle-ci.

L'amélioration se manifeste dès la première saison de désensibilisation, et il faut réaliser ce traitement durant 3 saisons successives. Les bénéfices persistent à l'arrêt du traitement.
L'allergie au pollen se traite aussi par l'application de quelques conseils pratiques. Parce qu'il est difficile de ne pas être exposé aux plantes lorsque l'on sort de chez soi, voici des conseils simples qui permettront aux personnes allergiques d'éviter d'être envahies par les pollens et de limiter les désagréments que cela comporte :

> Porter des lunettes de soleil et un chapeau pour se protéger les yeux et le visage. Il faut également éviter de se frotter les yeux ou encore de fumer, car le tabac aggrave les réactions allergiques.

> Porter un masque lors du jardinage et éviter de tondre la pelouse, afin que les pollens ne viennent pas se déposer sur vous et dans les voies respiratoires. Vous pouvez faire entretenir votre jardin ou demander l'intervention d'un jardinier ou d'un paysagiste qui vous conseillera sur les arbres et les plantes qui diffusent le moins de pollens.

> Penser également à aérer votre chambre tôt le matin lorsque les pollens ne sont pas encore présents dans l'air, et éviter de faire sécher vos draps dehors pendant la saison pollinique.

> Consulter les calendriers polliniques (RNSA) afin de poursuivre vos traitements tant que persistent les pollens, leur saison varie d'une année à l'autre en raison des conditions climatiques.


publicité