publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'allergie au pollen

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (27. août 2014)

© Jupiterimages/Stockbyte

Allergie au pollen... on devrait plutôt écrire : allergie aux pollens (au pluriel). De plus en plus de Français sont gênés chaque année par les pollens, ces petites particules qui permettent la reproduction des plantes.

Nez qui coule, yeux qui piquent, baisse de l'odorat, démangeaisons et parfois fatigue... des symptômes embarrassants qui peuvent révéler une allergie au pollen principalement à l'arrivée du printemps.

L'allergie au pollen ou rhinite allergique, plus communément appelée « rhume des foins » est en générale saisonnière, puisqu'elle récidive généralement avec l'arrivée du printemps.
Toutes les tranches d'âge sont touchées par l'allergie au pollen, bien que l'on trouve une prédominance chez les adolescents et les jeunes adultes. Mais il arrive que certaines personnes deviennent allergiques aux pollens beaucoup plus tard.

En allergologie, on distingue 3 familles de pollens : le pollen des graminées fourragères ; le pollen des arbres (pour lesquels il existe de nombreuses familles) ; et le pollen des herbacés.
Pour connaître l'origine d'une allergie, il faut consulter un allergologue afin que celui-ci réalise un bilan allergologique et vous prescrive un traitement adapté pour lutter contre les symptômes de l'allergie au pollen.

Le point sur cette allergie qui touche près de 16 millions de Français.


publicité