publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Allergie aux acariens : Le diagnostic

Publié par : Elide Achille (28. août 2014)

Le diagnostic de l'allergie aux acariens, comme tout diagnostic allergologique, repose sur trois critères. Le premier critère repose sur les réponses aux questions du médecin : en présence de symptômes évocateurs d'une allergie respiratoire dans des situations où on est particulièrement exposé à la poussière, il est conseillé de consulter un allergologue, qui commencera par poser au patient des questions pour se faire une idée de son état de santé et des facteurs déclenchants de l'allergie.

Deuxièmement, le patient sera soumis à un test allergologique : un test que l'on fait sur la peau du bras, où on dépose une petite goutte des allergènes qu'on veut tester, en faisant une petite griffe superficielle. Cela ne fait pas mal ! On attend un quart d'heure et si la personne est allergique à un allergène, sa peau deviendra rouge et légèrement gonflée. Ces tests cutanés allergologiques peuvent être effectués dès les premières années de vie.

Si, malgré les résultats des tests cutanés, on a un doute sur la nature de l'allergie, on peut procéder avec une prise de sang, afin de doser les anticorps qui sont responsables des allergies (IgE), dirigés contre les acariens.

En fonction du diagnostic et si une allergie aux acariens est établie, le médecin propose des solutions...


publicité