publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Allergie aux acariens : Les symptômes

Publié par : Elide Achille (28. août 2014)

Les symptômes de l'allergie aux acariens sont les mêmes des autres allergies respiratoires : éternuements, larmoiements, nez qui coule, qui gratte et qui se bouche, toux, palais qui gratte, conduits auditifs qui démangent, conjonctivite, yeux rouges qui grattent. Dans les cas les plus graves, on peut même développer un asthme.

Quand ces symptômes se présentent fréquemment et de façon persistante, avec un pic en automne et en hiver (les moments dans lesquels on a tendance à aérer moins les espaces), ils évoquent une allergie aux acariens.

Les signes de l'allergie aux acariens se manifestent plus souvent la nuit et au petit matin, les moments où on passe le plus de temps à contact avec la literie.

Si les symptômes s'aggravent dans des endroits peu aérés et où il y a une vieille literie, c'est-à-dire des lieux où les acariens se développent beaucoup plus (par exemple, dans des vielles maisons de campagne, dans des greniers...), c'est un signe d'allergie aux acariens.

Au contraire, ils disparaissent en montagne, puisque les acariens n'arrivent pas à survivre au-delà de 1 200 mètres d'altitude.

Si de tels symptômes surviennent, il faut consulter, son médecin généraliste bien sûr, mais aussi un allergologue. Le médecin examine le patient et propose d'éventuels examens complémentaires.


publicité