publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Allergies : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. novembre 2014)

Les symptômes des allergies se manifestent de façon très différente. Ils peuvent apparaître de façon plus ou moins brutale et violente, sur différents organes et appareils. Voici certains de ces symptômes :

1 - Les allergies respiratoires.
Elles ont pour cause des allergènes aériens, les pneumallergènes, comme les pollens mais aussi les moisissures, les acariens, les poils d'animaux ou les produits chimiques comme les détergents. Chez les enfants l' allergie alimentaire peut aussi s'exprimer par des signes respiratoires qui vont de la rhinite ( rhume des foins) souvent associée à une conjonctivite jusqu'à la crise d'asthme. Les symptômes sont : le nez qui coule, des éternuements, le nez qui gratte...

2 - Les manifestations cutanées.
Ces allergies peuvent apparaître très tôt au cours de la vie, c'est le cas de la dermite atopique qui frappe les nourrissons dès les premiers mois de la vie. Le bébé souffre d'eczémas qui grattent plus ou moins. Les formes sévères d'eczémas sont assez impressionnantes. Cette allergie peut être d'ordre alimentaire causée par un aliment introduit précocement (comme le blanc d'oeuf, le gluten ou la cacahuète). Ces formes d'allergie disparaissent le plus souvent avec les années, parfois à l'âge adulte. Plus tard, ces personnes risqueront d'être victimes d'allergies de contact (aux bijoux, au bracelet de montre) ou de dermites professionnelles dues au contact avec des produits industriels irritants (ciment, pesticides, métaux lourds...). Les symptômes de cette allergie est la survenue d'une peau rouge, qui gratte, et qui desquame.

3 - L'oedème de Quincke.
L' oedème de Quincke touche les tissus sous-cutanés et les muqueuses notamment de la gorge. Il se produit un oedème de l'hypoderme. Les symptômes sont assez impressionnants. L'oedème de Quincke peut toucher n'importe quelle partie du coprs, mais surtout le visage. Il est dangereux et nécessite un traitement médical urgent car il peut provoquer une asphyxie a cause de l'oedème se situant dans la gorge.

4 - Le choc anaphylactique.
Le choc anaphylactique est un accident allergique brutal qui peut être mortel par défaillance cardio-circulatoire. Il impose des mesures urgentes comme l'administration d'adrénaline. Certains allergènes sont plus susceptibles d'entraîner le choc chez les personnes sensibilisées : les aliments comme l'arachide, les poissons ou les crustacés ; des médicaments tels que les antibiotiques (bêta-lactamines) ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens ; ou encore les venins de serpents, de guêpes.

Voir aussi cette vidéo :

Une allergie se produit lorsque le corps réagit à des substances qu’il ne peut tolérer. Mais comment et pourquoi le corps réagit-il ainsi ? Explications en images…


publicité