publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Allergies : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. novembre 2014)

Pour combattre l'allergie on ne peut pas se contenter de prendre des médicaments lors des crises, les personnes qui en souffrent doivent aussi apprendre à éviter les expositions aux substances pour lesquelles elles sont allergiques Ainsi autant éviter les animaux de compagnie si les poils déclenchent des salves d'éternuements. Les allergiques aux acariens ont tout intérêt à passer régulièrement l'aspirateur chez eux, à utiliser une literie bien adaptée, et à aérer suffisamment son habitat.

De même en cas d'allergie alimentaire, il faut surveiller avec attention la composition des plats particulièrement au restaurant. Certains aliments comme l'arachide sont présents dans de nombreuses préparations, et sauces et sa présence n'est pas toujours mentionnée.

Autres conseils, parmi tant d'autres :
- Si vous souffrez d'asthme, et que vous faites une longue promenade, pensez à avoir toujours sur vous traitement en spray à prendre en cas de crise.

- En cas d'allergie cutanée, le médecin conseille souvent des produits de soins vendus en pharmacie (crèmes, lotions...) pour bien hydrater la peau. Ils sont utiles et malheureusement non remboursés par l' assurance maladie.

Le recours aux médicaments est bien sûr parfois nécessaire en cas de crise ou lorsque l'éviction de l'allergène est impossible (c'est le cas des pollens). Les traitements anti-histaminiques, et de façon plus exceptionnelle, les anti-inflammatoires (cortisone) peuvent être suffisants pour traiter certaines allergies. Mais, il arrive que ces traitements soient insuffisants. L'utilisation d'un stylo-injecteur d'adrénaline peut être nécessaire en cas de réaction allergique violente (choc anaphylactique).

La désensibilisation est un traitement qui permet de diminuer, voire de stopper la réaction de l'organisme à une substance spécifique (l'allergène). Elle peut s'effectuer de manière injectable (sous-cutanée). Durant plusieurs mois, le médecin effectue environ une fois par semaine, une injection contenant l'agent responsable de l'allergie de façon très progressive (en commençant à des doses très faibles).

L'autre moyen, plus sûr et plus pratique, se fait par voie sublinguale (sous forme de gouttes ou de comprimés à poser sous la langue). Généralement à effectuer tous les matins. Cette dernière méthode de désensibilisation tend à remplacer celle effectuée par injections.

A noter que pour traiter les allergies alimentaires, des patchs de désensibilisation devraient être bientôt disponibles...


publicité