publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'amnésie

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (15. septembre 2014)

L' amnésie vient du grec "amnesia" qui veut dire manque de mémoire. La mémoire étant le stockage et/ou la récupération des informations nouvellement acquises par le système nerveux.
L'amnésie est par conséquent l'incapacité pathologique à apprendre des informations nouvelles ou à se souvenir d'informations déjà acquises.

Il ne faut pas confondre l'amnésie avec l'oubli, qui est le processus par lequel les informations emmagasinées se perdent avec le temps. S'il n'y avait pas l'oubli, notre cerveau serait encombré de tout un tas d'informations inutiles. L'oubli permet donc le délestage d'informations sans intérêt.

La mémoire est un phénomène complexe qui dépend de plusieurs composantes, parmi lesquelles : les capacités d'attention, d'encodage, de stockage et de récupération de l'information. Celles-ci dépendent elles-mêmes de multiples facteurs, à la fois internes et externes. Les capacités cérébrales, bien sûr, mais aussi le contexte environnemental, la forme physique, l'état psychique, l'intérêt pour l'information, etc.

La mémoire peut ainsi être altérée de manière fugace chez tout individu. Cependant, lorsque l'amnésie n'est plus contextuelle, qu'elle se répète au quotidien, et qu'elle dénote par rapport aux simples « trous » de mémoire habituels, il peut être important de consulter.

L'amnésie peut d'ailleurs être le premier symptôme de la démence la plus commune : la maladie d'Alzheimer.


publicité