publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Anémie: Les traitements

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (03. juin 2014)

Le traitement d'une anémie dépendra bien sûr de sa cause. En cas de saignement plus ou moins visible, il faut le repérer puis l'arrêter. Cela peut être assez compliqué en cas de saignement digestif. En cas de règles trop abondantes, la femme peut prendre un traitement hormonal pour diminuer l'importance des saignements. Certaines anémies sont liées à des maladies aiguës où tout rentre dans l'ordre dès que la cause est connue et traitée. D'autres anémies sont liées à des maladies complexes, qui peuvent être difficiles à soigner.

Pour les femmes aux règles abondantes, on peut aussi proposer d'augmenter leurs apports en fer grâce à une alimentation adaptée. Le fer est particulièrement présent dans les légumes secs (pois chiches, lentilles, soja, ...) et dans la viande, le foie, les oeufs, les céréales. De nombreux aliments contiennent du fer mais pas toujours en quantité suffisante comme par exemple dans des légumes qui sont essentiellement composés d' eau et dont il faudrait manger des grandes quantités pour assurer l'apport des rations martiales quotidiennes minimales.

Par ailleurs, les personnes souffrant de maladies gastriques ou les personnes gastrectomisées (à qui on a enlevé l'estomac) doivent être suivies, il peut être indispensable de prescrire de la vitamine B12 chez ces patients.

Des médicaments en particulier de chimiothérapie, peuvent diminuer la synthèse des globules rouges. Pour ces malades, on prescrit désormais de l' EPO, une hormone qui stimule la production de globules rouges en même temps que la chimiothérapie.

Les anémies par carence sont souvent évitables en particulier l'anémie de la grossesse que l'on peut prévenir grâce une alimentation variée et équilibrée et l'éventuel apport complémentaire de fer et d'acide folique.

En cas d'anémie très sévère, le traitement par perfusion peut être indispensable.


publicité