publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Anémie hémolytique : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. juin 2014)

En cas d'anémie hémolytique, il existe une hémolyse, c'est-à-dire la destruction prématurée des globules rouges dont la durée de vie normale est de 120 jours.

Si la moelle osseuse ne réussit pas à compenser cette destruction par une augmentation de la production de cellules sanguines, une anémie va apparaître. Cette anémie peut être plus ou moins aiguë selon la vitesse de destruction (= lyse) des globules rouges.

Cette destruction peut être due soit à une agression des globules, soit à une fragilité anormale de ces globules rouges. En fait, il existe différents types d'anémie hémolytiques :

Les anémies hémolytiques aiguës :

  • La maladie hémolytique du nouveau-né : la mère fabrique des anticorps contre les érythrocytes du foetus.
  • L'anémie de Lederer-Brill (ou anémie aiguë fébrile) : elle touche plus particulièrement les enfants, après une infection ORL, par exemple.
  • Certaines infections, parasitoses ou des intoxications peuvent aussi détruire les globules rouges.

Les anémies hémolytiques chroniques :

> Constitutionnelles ou congénitales :

  • La maladie de Minkowski-Chauffard (ou sphérocytose héréditaire) : une fragilité excessive de la membrane des globules rouges entraîne leur destruction spontanée prématurée. Il existe d'autres anomalies plus rares de la membrane des globules rouges.
  • La thalassémie : dans sa forme majeure, on observe une fragilisation anormale des globules rouges responsable d'une hyper-destruction.
  • La drépanocytose ou anémie à hématies falciformes : dans ce cas également, les globules rouges ont une fragilité particulière, inhérente à leur aspect en forme de faucille.
  • L'anémie hémolytique dite « enzymoprive » : il s'agit d'une baisse ou d'une absence de certaines enzymes nécessaires à la survie des globules rouges (la G6PD ou l'héxokinase, par exemple).

> Acquises:

  • Elles peuvent être d'origine immunologique (anémie hémolytique auto-immune), infectieuse (certains virus ou parasites comme le paludisme) ou toxique (certains médicaments, venin de serpent, certains champignons).
  • Elles peuvent être d'origine mécanique : les prothèses valvulaires cardiaques par exemple, au contact desquels les hématies éclatent.
  • La maladie de Marchiafava-Micheli (hémoglobinurie paroxystique nocturne : il existe une fragilité extrême des globules rouges due à une mutation exceptionnelle d'un gène qui conduit à un défaut de protection des membranes des cellules érythrocytaires. C'est une maladie très rare - moins de 1 000 cas en France).

A voir : notre vidéo sur la drépanocytose

La drépanocytose (aussi : anémie à cellules falciformes ou hémoglobinose S) est une maladie du sang qui se caractérise par une anomalie de la forme des globules rouges (hématies). Explications en vidéo ...

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS ou Un médecin vous répond !


publicité