publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Anémie hémolytique : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. juin 2014)

Les symptômes résultant de l'anémie hémolytique sont communs à toutes les anémies quelle que soit leur origine. Ils sont plus ou moins intenses en fonction de la rapidité d'installation de cette anémie : plus l'anémie est aiguë plus les signes sont marqués car l'organisme n'a pas le temps de s'adapter. Les symptômes sont principalement dus au défaut d'oxygénation des tissus :
> Essoufflement,
> Fatigue,
> Courbatures, faiblesse musculaire,
> Parfois des maux de tête, vertiges,
> Palpitations,
> Pâleur excessive.

En cas d'anémie hémolytique, la destruction des globules rouges est responsable de la libération dans le sang, d'hémoglobine qui en se détruisant se transforme en bilirubine. L'accumulation de bilirubine est responsable d'un ictère (ou jaunisse).

Les globules rouges détruits s'accumulent dans la rate qui augmente alors de volume.

L'apparition de signes d'une anémie doit mener à une consultation rapide pour que le médecin examine la rate et recherche une augmentation de son volume. Le médecin cherche une éventuelle jaunisse et va certainement prescrire des examens complémentaires, à commencer par une prise de sang. On va rechercher des données bien spécifiques, à commencer par la numération de formule sanguine... Mais le diagnostic sera orienté en fonction de certains paramètres cliniques (âge, intoxication, brûlure, infection).


publicité