publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'angine blanche

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. décembre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

L'angine est une maladie très fréquente, en particulier chez les enfants dès l'âge de 3 ans et jusqu'à 15 ans. Les adultes souffrent beaucoup plus rarement de cette maladie.

L'angine érythémato-pultacée ou « angine blanche » est en fait une angine dans laquelle on observe la présence de taches blanches, voire d'un enduit pultacé blanchâtre sur les amygdales.

Aujourd'hui, le terme d'angine blanche n'est plus énormément utilisé. Il l'était davantage quand on faisait une description très détaillée des différents symptômes (sémiologie), comme ceux décrivant l'aspect des amygdales en cas d'angine. Dans le passé, par exemple, on observait ce que l'on appelait une angine pseudo-membraneuse, avec de "fausses membranes" non adhérentes. Les amygdales sont recouvertes d'un enduit blanchâtre-grisâtre. Ce type d'angine peut révéler une mononucléose infectieuse. Cette angine correspondait également à une infection heureusement disparue dans beaucoup de pays, grâce à la vaccination : une angine diphtérique.

Le terme d'angine blanche n'est donc plus tellement utilisé par les médecins, car elle n'est pas assez significative d'une cause, d'une symptomatologie, ou d'une évolution spécifique. Et l'on parle d'angine de manière générale, le tout étant de savoir si elle est d'origine virale ou bactérienne.


publicité