publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Angine de poitrine (angor) : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (23. septembre 2014)

Le traitement de l'angine de poitrine peut se faire grâce à des médicaments ou par une opération de dilatation d'une ou plusieurs artères coronaires (angioplastie). Dans tous les cas, la participation du patient est essentielle. En effet, l'angor est une maladie chronique qui peut s'aggraver jusqu'à provoquer l'infarctus du myocarde. Le traitement doit donc comprendre la réduction des facteurs de risques d'athérome : manger sainement, arrêter le tabac et limiter la consommation d'alcool. La pratique d'une activité physique d'endurance (vélo, marche à pied, natation) sous surveillance médicale, est aussi vivement conseillée.

En dehors d'une meilleure hygiène de vie (dont l'arrêt impérative du tabac), le traitement de l'angine de poitrine nécessite souvent la prise de médicaments qui ont pour but d'empêcher la formation d'un caillot dans les artères (antithrombotiques) et de faciliter l'apport d'oxygène au coeur (anti-ischémique). Les personnes qui souffrent d'angor doivent aussi avoir sur elles, en permanence, un traitement d' urgence en cas de crises : un spray de trinitrine qui agit presque instantanément.

Voici quelques conseils liés au traitement de l'angine de poitrine :

> Si vous ressentez une douleur devant le thorax qui "serre", qui irradie ou non vers le bras gauche, le dos, ou les mâchoires, il faut suspendre son activité physique du moment et se reposer. Si cette douleur persiste, ne bougez pas, et appelez le 15, le 18 ou le 112 sur un portable.

> Si vous souffrez d'angine de poitrine, ayez toujours sur vous de la trinitrine (spray ou comprimé qui fond sous la langue). N'hésitez pas à l'utiliser en cas de douleur. En principe, la douleur disparaît cinq à quinze minutes plus tard.

> Si les crises d'angor se répètent anormalement, en cas de très faible effort, ou si la douleur met du temps à disparaître malgré la trinitrine, c'est une urgence. Il peut s'agir d'un angor instable nécessitant l'avis urgent d'un cardiologue.

 

A lire aussi :

> La tachycardie ventriculaire expliquée en vidéo
> Le malaise cardiaque
> Douleur dans la poitrine : symptômes, causes et traitements

Discutez dans notre Forum : Cardiologie !


publicité