publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L’angine de poitrine (angor)

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (23. septembre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

L'angine de poitrine ou angor correspond à une douleur thoracique temporaire qui reflète une souffrance du coeur due à un manque d'oxygène, autrement dit une ischémie. Celle-ci est le plus souvent causée par une plaque d'athérome, qui bouche partiellement le passage du sang dans une ou plusieurs artères qui alimentent le coeur, nommées artères coronaires.

L'angor se manifeste par une douleur thoracique située au centre, au milieu de la poitrine (et non à gauche contrairement à ce que l'on pourrait croire). Elle arrive brutalement, le plus souvent lors d'un effort, puis disparaît en quelques minutes lors du repos. Elle peut irradier dans la mâchoire inférieure, dans le bras gauche, ou dans le dos. L'angor d'effort correspond généralement à une première alerte cardiaque. La survenue de l' angine de poitrine au repos signe bien souvent une aggravation de la condition cardiaque. Si l'angine de poitrine n'est pas soignée, elle peut évoluer vers l'infarctus du myocarde, qui résulte de l'ischémie totale d'une partie du muscle cardiaque.

C'est une maladie sérieuse qu'il faut explorer et qui nécessite souvent un traitement médical au long cours ou une intervention visant à déboucher les artères, et le respect de certaines règles d'hygiène de vie.

En cas de doute, il est fortement conseillé de consulter son médecin traitant ou son cardiologue.


publicité